Dans le cadre de « Demain dès aujourd’hui » Surfrider Maroc sensibilise les jeunes à la situation de stress hydrique !

L’Institut français du Maroc organise l’événement culturel et participatif « Demain dès aujourd’hui » en collaboration avec la société civile. Les objectifs de cet évènement sont multiples : https://if-maroc.org/demain-des-aujourdhui-une-occasion-joyeuse-de-penser-et-de-celebrer-le-monde-dapres

• Inspirer le grand public : inscrire l’idée de transition écologique à l’esprit de chacun en partageant une vision réfléchie, positive et concrète.

• Soutenir les porteurs d’initiatives : mettre en valeur les actions mises en œuvre au Maroc par des citoyens, des associations, des acteurs de la société civile.

• Relier les personnes souhaitant passer à l’action : faire se rencontrer les citoyens désireux d’agir et les initiatives existantes pour montrer comment mettre en œuvre la transition écologique à son échelle, de façon simple et concrète.

© @If-Maroc

Nour-Eddine Sallouk, président de Surfrider Foundation Maroc et son fondateur Christophe Rebecchini, ont été interviewés par l’Institut français d’Agadir afin de présenter SFM et quelques-unes de ses actions en faveur de la protection de l’environnement littoral que nous menons sur le terrain.

Lien de l’interviewhttps://www.youtube.com/watch?v=_tVzEzQU5Kg

Surfrider Foundation Maroc a aussi conduit, le samedi 28 novembre, deux séances de sensibilisation à destination d’apprenants de l’Institut français avec pour objectif d’attirer l’attention sur la situation de stress hydrique que subit la région Souss Massa. Un échange sur  la situation de nos barrages s’en est suivi avec une discussion sur les solutions existantes, parfois innovantes mises en place pour économiser et rationaliser la ressource en eau.
Les deux interventions ont été riches en échanges et partages entre les apprenants de l’IFA et SFM.

© SFM

Nous tenons à remercier l’Institut français d’Agadir, les enseignants qui nous ont accueillis ainsi que les lycéens pour leur implication.

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

douze + quatre =