IMMERSION ÉCOLO

Le temps d’un week-end, l’association Aloha surf camp, dont la mission principale est l’engagement des jeunes citoyens au niveau de leur environnement, a proposé aux 15 jeunes étudiants de l’Ecole Supérieur de Technologies de Ghazoua, une immersion écologique, « A surf camp for Environnemental Change ».

Cette immersion de 3 jours avait pour but de sensibiliser ces jeunes à la pollution marine au travers d’ateliers éducatifs, d’activités de collecte de déchets sur la plage ainsi que des cours de surf.

Notre antenne Surfrider Sidi Kaouki s’est joint aux deux organisateurs de cet évènement Nicola et Rime de Aloha surf camp, pour mettre en place le programme éducatif et scientifique OSPARITO, créé par Surfrider Foundation Europe, afin de faire prendre conscience aux participants de la réalité écologique sur le terrain.

De quoi s’agit-il ?

OSPARITO est un programme de suivi des déchets sur la même aire marine éducative AME (zone bien délimitée) à chaque saison.

Après avoir déjà effectué cette enquête au printemps 2022 lors du festival Les Océanes avec la participation de Surfrider Foundation Maroc et Surfrider Foundation Europe, notre équipe a profité de cet évènement pour mettre en place une collecte supplémentaire sur la même zone.

Action !

C’est avec enthousiasme et sérieux que ces 15 jeunes ont ainsi pu se mettre dans le rôle de détectives et former des « brigades anti-pollution ». Sur la zone, ils ont pu récolter 56 kg de déchets en 20 minutes. A la suite de cette récolte, ces déchets ont été triés, pesés et caractérisés selon différentes catégories. A l’annonce des résultats, les jeunes ont échangé sur les possibilités de cette pollution et sur les solutions possibles pour réduire cette pollution. Nous avons valorisé leur action en la replaçant dans le contexte de collecte de données nationales.

En effet, si on veut lutter efficacement contre le fléau des déchets, il est primordial d’avoir une bonne connaissance de cette pollution. C’est en identifiant la source des déchets qu’on pourra proposer des mesures adaptées qui permettront de les réduire et d’éviter qu’ils finissent dans les rivières, la mer et l’Océan. L’implication des écoles dans les aires marines éducatives engagées dans un suivi régulier de leur plage est une formidable opportunité d’acquérir des données sur les macrodéchets sur le littoral.

Waffa Benddif

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

19 − 17 =