Forum de la mer 2017

« La Mer, notre richesse » : la 5ème édition du forum de la mer s’est tenue du 3 au 8 mai à la ville d’El Jadida et a une nouvelle fois mis en avant l’Océan et l’importance qu’il représente. L’événement était organisé par le cabinet conseil Eganeo et l’ONG Planète citoyenne, qui confirment leur ambition environnementale de conservation du patrimoine océanique.

Forum de la mer 2017

Le forum a été l’occasion pour le public de découvrir ou de redécouvrir l’importance de la richesse marine à travers des rencontres, conférences, séances plénières, ateliers d’experts nationaux et internationaux, projections de films, activités culturelles, sportives et éducatives. Le public jadidi s’est montré curieux et était au rendez-vous pour profiter d’un événement au programme riche.

Surfrider Foundation Maroc a répondu présent pour la quatrième année consécutive. Lors de la conférence « SET UP FOR THE SEA », la responsable communication de Surfrider Maroc, Rkia DROUICHE, est intervenue aux côté de Simon BERNARD (Co-fondateur de Plastic Odyssey),  de Saad ABID (Fondateur de l’association “Bahri Dima Clean”) et de Badr IDRISSI (Co-fondateur et Président Directeur Général de Smarter Life Innovations) pour parler de son expérience et de son engagement en faveur de la protection de littoral. Les intervenants ont également évoqué les grands projets, actions et initiatives qui sont organisés en faveur de la préservation des mers, et le littoral.

Forum de la mer 2017

Dans l’archipel des enfants, lieu où étaient regroupés les différents stands dédiés aux plus jeunes, plusieurs actions ont été menées entre art, peinture, initiations à la plongée, cirque, etc.
Surfrider Foundation Maroc y a pour sa part mené des séances de sensibilisation sur le thème de la protection du littoral au cours desquelles les enfants ont découvert la notion de littoral. Les intervenants SFM ont également détaillé aux participants les sources des déchets, de la pollution marine, la durée de vie des déchets ou encore les éco-gestes à adopter pour protéger l’environnement. En parallèle des séances de sensibilisation, les enfants ont appris en s’amusant grâce un jeu ludique « le pollueur », qui leur a permis de mieux comprendre la problématique de la pollution sur le littoral et les plages ainsi que les conséquences de cette pollution.

Forum de la mer 2017

Pendant 3 jours, l’équipe pédagogique de Surfrider a pu sensibiliser près de 500 enfants ! Cette année SFM a constaté que les enfants sont de plus en plus sensibilisés à la question de l’environnement.

Merci aux organisateurs du Forum de la Mer d’El Jadida. Merci à tous les volontaires qui étaient présents sur l’Archipel des Enfants.
Et enfin, merci à tous les visiteurs curieux qui sont venus nous poser des questions et ouvrir d’intéressants débats !

 

Initiative Océane -Tifnit

Le 9 avril dernier, plusieurs associations se sont donné rendez-vous avec les habitants de Tifnit pour une journée dédiée à l’Océan et aux sports nautiques. L’initiative avait été prise par l’association Ayadi Llkhir en partenariat avec Surfrider Foundation Maroc, Auscab Chtouka Ait Baha, Association Tifnit surf, la coopérative des pécheurs Tifnit et l’association Tizratin.

Initiative océane_TIFNIT_SurfriderMaroc

Nettoyage de plage

Le village de pêcheur de Tifnit est situé à 40 km au sud d’Agadir, au cœur d’un environnement remarquable, avec ses plages sauvages bordées de dunes et de falaises. L’endroit est connu mondialement par ses spots du surf.

Comme toutes les plages du monde, cette magnifique plage sauvage souffre malheureusement de la pollution. C’est la raison pour laquelle les associations régionales et locales ont mené une grande action consacrée à la protection du littoral. L’événement s’est déroulé sous forme de nettoyage, de sensibilisation à l’environnement marin, de jeux ou encore d’initiations au surf menées par les jeunes de l’association Tifnit Surf.

Initiative océane_TIFNIT_SurfriderMaroc

La solidarité est le titre de cette initiative

Quelques chiffres de cet événement :

  • 130 participants.
  • Plus de 100 sacs de déchets collectés.
  • 30 participants aux séances de sensibilisation à la protection de l’environnement littoral.
  • 40 participants à la séance d’initiation au surf.

    Initiative océane_TIFNIT_SurfriderMaroc

    Initiation au surf

Surfrider Foundation Maroc tient à remercier chaleureusement Madame Jamila El Mouden, présidente de l’association Ayadi Lkhair, pour son accueil, ainsi que tous les acteurs associatifs, les autorités locales, les sponsors, la presse locale et les habitants de Tifnit.

Initiative océane_TIFNIT_SurfriderMaroc

Photos de groupe

Taghazout: l’Océan pour tous!

Surfrider Foundation Maroc a co-organisé pour la deuxième fois avec Roots Surf une action solidaire dans le village côtier de Taghazout. L’activité a rassemblé deux classes d’élèves du collège Nablous Taghazout et le groupe de Roots Surf. Tous se sont réunis autour des lettres « Océan » pour présenter l’association Surfrider Foundation Maroc ainsi que pour faire une petite présentation des activités prévues dans cet événement.


IMG_20170221_155224

Les participants ont écrit des vœux pour l’environnement sur des rubans. Rubans qu’ils ont ensuite accrochés aux ‘’Famous’’ lettres « OCEAN » de Surfrider Foundation Maroc. Le but était de les faire réfléchir à des idées pour préserver les ressources naturelles de leurs pays.

L’après-midi s’est pour suivi par des matchs de football et de basketball joués entre le groupe de Roots Surf, les collégiens et les membres de Surfrider Foundation Maroc. Cette activité visait à impliquer les jeunes à échanger avec les visiteurs de l’école.

Taghazout

Les matchs terminés et après avoir entonné l’Hymne National Marocain, les participants se sont donnés rendez-vous à la plage de «Panorma Taghazout» pour réaliser l’initiative océane (grand nettoyage de plage).

Taghazout

Surfrider Foundation Maroc remercie infiniment l’équipe pédagogique du collège Nablous  qui nous ouvre toujours ses portes. Un grand merci à Roots Surf, à la commune rurale de Taghazout et les bénévoles qui ont participé à l’initiative océane.

Eco-Ambassadeurs : La future génération engagée pour l’environnement

Surfrider Foundation Maroc œuvre dans l’éducation et la sensibilisation depuis plusieurs années. SFM est consciente de l’existence de nombreux problèmes environnementaux dans les établissements scolaires de  la région. Pour cette nouvelle année 2017, l’association aimerait concrétiser son projet « Eco-Ambassadeurs ». Une véritable initiative d’éducation environnementale.

Les établissements scolaires marocains publics ne disposent pas de moyens financiers pour donner une solution à ces problèmes environnementaux, pourtant nous sommes convaincus que les élèves ont un grand potentiel pour les identifier, ainsi qu’une force de propositions dynamique et pertinente. D’après notre expérience, les jeunes sont majoritairement conscients des problèmes environnementaux dans leur vie quotidienne et ils sont prêts à mettre en œuvre des solutions concrètes. Un encadrement est nécessaire pour pouvoir accompagner ces jeunes dans leurs démarches, et faire de l’école un modèle de vie éco-citoyenne en collectivité.

16176753_1354734127932938_1556414679_n

C’est la raison de la mise en place du projet « Eco-Ambassadeurs ». Ce projet vise à former des éco-ambassadeurs pour créer une prise de conscience générale autour de l’environnement et faire des élèves d’aujourd’hui, des citoyens responsables de demain.

Il a aussi pour objectif la dynamisation autour d’un programme pertinent, des clubs de l’environnement déjà existants. Grâce à ce projet pilote, nous souhaitons établir un diagnostic des problématiques environnementales à l’école et mettre en œuvre des solutions concrètes. Cette démarche d’analyse et d’action doit être faite par les élèves eux-mêmes, en concertation avec le corps enseignant (encadrants du club de l’environnement et chefs d’établissement). Le but est d’impliquer au maximum les acteurs de ce lieu de vie et d’apprentissage.

Enfin, il s’agit de créer des liens durables entre les établissements d’horizons différents (littoral, rural et urbain) afin d’encourager les échanges et relations pour d’éventuels projets futurs.

يسيسيس                                                       Création du club de l’environnement « Collège Al bouhtouri » 

Pour encadrer et former ces clubs, l’équipe SFM mènera dans un premier temps des séances de sensibilisation avec les clubs sur deux thématiques : Protection du littoral & Océan et Climat.

L’action s’organisera ensuite dans chaque établissement 3 ateliers portant sur les thèmes suivants : « Eau / Énergie », « Déchet / Recyclage » et « Biodiversité / Alimentation » .

Ces ateliers seront animés par notre équipe et auront pour but d’encourager les clubs à organiser eux-mêmes des ateliers complémentaires sur ces thèmes durant l’année scolaire.

يؤيسي

   L’activité de la plantation initier par le collège Al Bouhtouri, à l’école Almouaj Tamraght

Les résultats de ces ateliers seront présentés lors de la Journée Mondiale de l’Environnement qui viendra conclure le projet. Durant cette journée festive, chaque établissement présentera son travail au moyen de panneaux d’affichage, maquettes, photos, vidéos… Les clubs auront ainsi le plaisir de partager leurs expériences et de comparer les solutions mises en œuvre localement, propres à chaque environnement (littoral, rural et urbain).

Un concours d’éco-ambassadeur sera également lancé au début du projet afin d’inciter les élèves à adopter un regard critique et artistique sur la démarche du projet. Pour honorer ces éco-ambassadeurs, des prix seront remis afin de récompenser ces jeunes.

Finalement les résultats attendus de ce projet sont les suivants :

-         90 éco-ambassadeurs formés, capables de transmettre l’information à leur entourage (camarades/famille) et de montrer l’exemple.

-          Plus de 2000 personnes sensibilisées indirectement (élèves, corps enseignants, personnels des établissements, parents d’élèves).

-          3 clubs d’environnement consolidés pour des actions sur le long terme.

-          1 réseau actif entre les 3 collèges pour de futurs projets.

-          Un impact positif et durable sur le comportement des élèves envers l’environnement.

Le programme :

Date

Lieu

Sujet

Intervenants

Décembre

Al Bouhtouri

Rencontre avec l’établissement, présentation du projet, identification du club de l’environnement

L’équipe SFM, chef d’établissement et encadrant du club de l’environnement

NablousTaghazout

Riad Imsouane

Début janvier

Paradis Plage

Journée rencontre/ partage/jeux et établissement du planning / lancement du concours

Équipe SFM, encadrants clubs et jeunes éco-ambassadeurs

Janvier

Al Bouhtouri

Séance de sensibilisation « Déchets aquatiques » et « Océan et climat »

Animateurs SFM, encadrant et éco-ambassadeurs

NablousTaghazout

Riad Imsouane

Février

Al Bouhtouri

Diagnostique environnemental de l’établissement

Animateurs SFM, encadrants et éco-ambassadeurs

NablousTaghazout

Riad Imsouane

Fin Février

Institut Francais

Journée réflexion / débat « solutions »

Équipe SFM, encadrant, éco-ambassadeurs

Mars : 22 mars journée mondiale de l’eau

Al Bouhtouri

Atelier « Eau / Énergie »

Animateurs SFM, encadrant et éco-ambassadeurs

Nablous Taghazout

Riad Imsouane

Avril : 22 avril journée mondiale de la terre

Al Bouhtouri

Atelier « Déchet »

Animateurs SFM, encadrant et éco-ambassadeurs

NablousTaghazout

Riad Imsouane

Mai : 22 mai journée mondiale de la biodiversité

Al Bouhtouri

Atelier « Biodiversité / Alimentation »

Animateurs SFM, encadrant et éco-ambassadeurs

NablousTaghazout

Riad Imsouane

5 juin : journée mondiale de l’environnement

Paradis Plage

Journée festive, exposition des résultats et concourt

Équipe SFM, chef d’établissement, représentant de la délégation, partenaires du projet, encadrants clubs et jeunes éco-ambassadeurs

 

Surfrider Foundation Maroc est encore à la recherche des nouveaux partenaires qui pourraient financer le projet « Eco-Ambassadeurs », sous forme de dons matériels/en nature ou à travers une aide financière.

 

 

 

La COP22 est terminée, restons engagés pour notre planète.

La société marocaine a connu l’année dernière un véritable changement sur les questions environnementales. L’année 2016 aura été l’occasion de s’informer et d’apprendre beaucoup sur les thèmes environnementaux (climat,océan, littoral, forêt, protection des ressources naturelles, pollution, loi d’interdiction du plastique, etc.). Cette forte sensibilisation est le résultat de l’organisation par le Maroc de la COP22 qui s’est déroulée en novembre 2016 à Marrakech.

Les médias de masse (les chaînes, les radios) et les réseaux sociaux ont joué un rôle très important dans le changement sociétal et comportemental des citoyens marocains lors de la mobilisation à la COP22. La sensibilisation s’est fait grâce aux campagnes de communication (vidéos, spots publicitaires) qui avaient pour but d’inciter les citoyens à protéger l’environnement et à adopter les bons éco-gestes.

 

Surfrider Foundation Maroc, qui travaille dans le domaine de la protection de l’environnement littoral et dans le développement durable depuis 6 ans, confirme ce bouleversement dans la prise de conscience écologique au Maroc. Elle a mesuré cela pendant l’Opération « Coca Cola J’aime ma plage 2016 ». En effet, lors de cette opération visant à sensibiliser les estivants et à nettoyer les côtes de la région d’Agadir, SFM a constaté que les estivants étaient de plus en plus conscients de l’importance de garder un leurs plages propres. Désormais, les poubelles installées sont utilisées et les usagers de la plage ramassent leurs déchets. Auparavant, ce comportement était rare et mal vu. La COP22 aura permis de rendre ces comportements habituels.

Malheureusement, la COP22 est terminée et le sujet de l’écologie n’est plus évoqué par les médias au Maroc. Est-ce possible de penser que les 33 millions de marocains ont tous été ciblés et sensibilisés en si peu de temps ?

Pourquoi le thème de l’environnement n’est-il pas davantage mis en avant par les médias marocains ?

Ne serait-il pas important de continuer les campagnes de sensibilisation auprès du public marocain afin que la nouvelle génération grandisse avec cette sensibilité environnementale ?

Les médias jouent un rôle très important dans la diffusion des messages de sensibilisation au quotidien. D’autant plus que le citoyen marocain est prêt à changer sa façon de vivre et à devenir un eco-citoyen. Toutefois, il faut l’y encourager et l’aider, c’est là le rôle des organisation environnementales : l’accompagner, l’informer et le former.

Tous ensemble, soyons solidaires pour préserver notre planète

        .