Surfrider Foundation Maroc cible le secteur agricole à la ferme Domaine DB

Surfrider Foundation Maroc ne limite pas sa sensibilisation en entreprise au secteur industriel. L’association déploie ses efforts pour toucher d’autres domaines et s’est penché dernièrement sur le secteur agricole. Dans le cadre de son récent partenariat avec le groupe DOMAINE DB, SFM a mis en place un planning de sensibilisation. La première séance a été effectué dans la ferme Domaine DB 6 située à Khmis Ait Aamira, une ferme marquée par une qualité d’hygiène irréprochable et l’utilisation des produits biologiques (engrais et pesticides naturels).

L’équipe Surfrider Foundation Maroc était donc sur place le 14 janvier 2016, pour réaliser une séance de sensibilisation autour de l’environnement sur différents axes : Richesse des  ressources, stratégies du Maroc envers la protection de l’environnement, pollution d’océan, déchets aquatiques, conséquences de la pollution, cycle de vie et dangers du plastique sur l’homme et l’environnement (Film sur la loi d’interdiction des plastiques), durée de vie des déchets et les eco-gestes).
hhhhhhhhhhhhhhhhhh
Une dizaine de responsables des fermes et la responsable de l’hygiène ont assisté à cette séance, afin de pouvoir transmettre des messages aux autres salariés. Une campagne de sensibilisation devrait également être mise en place à travers des affiches dans toutes les fermes. Les sensibilisés ont posé différentes questions à propos notamment des alternatives aux sacs plastique, du rôle de l’État en tant qu’autorité pour la protection de l’environnement, du problème de pollution sur les plages marocaines et dans les établissements scolaires, de la non-conscience de l’homme à propos de déchets qu’il jette et enfin le majeur problème des déchets local dans la région de Chetouka Ait Baha : le plastique !
Le débat s’est achevé par la conclusion suivante : l’éducation à un rôle très important à jouer dans le domaine et pour agir il faut qu’il commence par soi-même (changer ses habitudes) et sensibiliser son entourage tout en poussant le gouvernement à mener des campagnes nationales de protection de l’environnement.
Cette séance a permit beaucoup d’échanges et de partage d’expériences. Il a également poussé chacun à la réflexion et dans la recherche des solutions qui peuvent sauver le littoral et l’environnement en général, tels que le recyclage et la réduction des déchets « expérience zéro déchets », etc…

Surfrider Fondation Maroc tient à remercier Madame Houda ZOUAGH par sa collaboration et tous les chefs de ferme qui se sont prêté à l’exercice et n’ont pas hésiter à donner leur point de vue.

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

quinze + huit =

Select Language