Imssouane: les jeunes s’engagent pour la préservation de l’environnement!

L’association Tayaought a organisé le 29 janvier 2017 sa première action environnementale dans le village d’Imssouane. Cette action démontre que les jeunes d’Imssouane s’engagent pour l’environnement. L’action de l’association Tayought s’agit d’un grand nettoyage de plage a été fait et des fresques ont été peintes.

Surfrider Foundation Maroc était partenaire de l’Initiative Océane (IO). À titre de rappel, l’IO joue un rôle très important pour éveiller la conscience des citoyens sur le thème de la protection de l’environnement littoral, surtout dans les villages côtiers qui subissent la pollution hiver comme été. SFM réalise régulièrement des actions dans le village d’Imssouane qui est réputé pour les activités nautiques que l’on peut y pratiquer, comme le surf par exemple. Malgré tout, elle souffre de, telles que les décharges sauvages ou la pollution des plages….

1

C’est la raison pour laquelle les jeunes de l’association Tayaought d’Imssouane ont pensé à réaliser leur première action autour de l’environnement. Une centaine de bénévoles ont été mobilisé et ont participé à cet événement. Une quarantaine de sacs de déchets ont été collectés ! La volonté et la solidarité des jeunes d’Imssouane ont permis la réussite de cet événement. Surfrider Foundation Maroc félicite l’association Tayaought comme elle félicite tous les partenaires de cette manifestation.

La région d’Agadir nécessite ce genre des initiatives, tous les Gadiris doivent être solidaires pour protéger leur environnement.

2

Problématique des déchets dans la région de Tamri

Dans le cadre de ses objectifs de protection et de mise en valeur du littoral, Surfrider Foundation Maroc a organisé samedi 28 janvier 2017 un grand nettoyage sur les plages d’Imi Ouaddar et Aghroud. L’organisation de cette initiative Océane s’est faite en réponse aux réclamations des habitants du village d’Aghroud qui se plaignent de la quantité énorme de déchets qui se trouvent sur les plages de la région de Tamri.

Pendant le projet « Imi Ouaddar zéro déchet » en 2014, cette problématique des déchets avait déjà été évoquée, la région de Tamri souffrant énormément des décharges sauvages… Les conséquences sont désastreuses puisque les déchets de tous les villages de la commune de Tamri déversés dans les oueds finissent dans l’Océan.

photoss

À ce jour, aucune solution n’avait été proposée pour lutter contre cette catastrophe. Pour résoudre le problème, la réalisation d’un centre intercommunal (Tamri, Aourir et Taghazout) de tri et de transfert est bien prévue dans le Plan directeur préfectoral de gestion des déchets ménagers et assimilés des préfectures d’Agadir Ida Outanane. Toutefois, cette solution n’est pour le moment qu’en phase d’étude. Pour éviter davantage de dégradation, Surfrider Foundation Maroc propose donc à la Wilaya d’Agadir de permettre à la commune de Tamri de décharger provisoirement à la grande décharge autorisée d’Agadir.

Lors de l’initiative Océane du 28 janvier, l’association Surfrider Foundation Maroc a choisi de se rassembler devant la coopérative des pêcheurs du village d’Imi Ouaddar. Cet endroit a été choisi symboliquement par l’association Surfrider Foundation Maroc au vu de l’activité principale de cette collectivité : la pêche.

La plupart des Gadiris préfèrent acheter des poissons dans ce marché, cependant il y reste beaucoup d’efforts à faire en terme de propreté des lieux (beaucoup de morceaux de fil et de filets de pêche se retrouvent sur la plage…). Les pêcheurs doivent prendre conscience que cela a aussi des conséquences sur la qualité des produits de la pêche. À cet occasion SFM lance un appel aux acteurs locaux et à l’office nationale de la pêche de contrôler davantage le point de débarquement du poisson d’Imi Ouaddar.

خخخ

L’initiative Océane s’est déroulée dans une bonne ambiance. Les participants étaient nombreux (élèves, familles, enfants, jeunes, associations…) pour soutenir l’action de nettoyage de la plage. Le mystérieux SUPER COP a créé la surprise en s’invitant en tenue de super man de l’environnement. Les regards de tout le monde se sont tournés vers ce personnage qui se bat depuis longtemps pour la préservation de la planète et qui soutient toutes les actions de préservation de l’environnement.

L’équipe de Surfrider Foundation Maroc a sensibilisé les participants sur les problématiques citées ci-dessous (les déchets aquatique et la problématique de décharges sauvages). Elle a également insisté sur l’importance de la prise de conscience des citoyens envers la préservation de l’environnement littoral. Parce que la pollution aquatique ne se termine jamais et que le nettoyage ne sera jamais une solution si les gens ne sont pas sensibilisés en amont.

Le nettoyage a duré deux heures et la quantité de déchets collectés est importante, environ deux tonnes !

Le bon déroulement de l’évènement a été possible grâce à la contribution de tous les participants qui étaient venus volontairement pour aider à la propreté de nos plages.

Un grand bravo et merci à tous !

Surfrider Foundation Maroc tient à remercier tous les bénévoles, le collège Albohtouri(professeurs & élèves), Mr Super Cop, l’association Aljiser, l’association Surf Aghroud, la commune rurale de Taghazout qui a mis son camion de collecte des déchets à notre disposition.

Merci à nos différents partenaires de nous avoir suivis sur ces manifestations.

« pensez à adopter des gestes simples qui préserveront notre littoral de la pollution qui tue petit à petit notre patrimoine marin »

Les élèves portent la voix de l’océan – Journée scolaire lors de la COP22 à Marrakech

Le 13 novembre, Younes, Martine et Johannes de Surfrider Foundation Maroc (SFM) sont arrivés à Marrakech pour visiter la COP22, créer des contacts avec d’autres associations et des futurs partenaires. Le 16 novembre 2016, l’équipe SFM a coopéré avec Aines, Elize et Marie de Surfrider Foundation Europe (SFE) pour organiser une journée scolaire dans le cadre de la COP22.

L’objectif était de permettre à 200 élèves de plusieurs collèges et lycées du Royaume (Agadir, Essaouira, Taghazout et Marrakech) de visiter la ville ocre lors de cet événement international. Pour impliquer les établissements à la COP22, SFM avait réservé un amphithéâtre à la Faculté des Sciences Techniques de l’université Cadi Ayyad pour recevoir les élèves autour d’une journée « Océan et Climat ». L’objectif était de les sensibiliser à la problématique du changement climatique et au rôle de l’océan.

La faculté accueillait déjà de nombreux side-event liés à la COP22, et l’équipe a du faire face à de nombreux problèmes logistiques et techniques…

 

Journée scolaire

Les élèves lors du lancement de la conférence

Les élèves étaient aux RDV, excités d’avoir fait ce voyage et impatients de découvrir les activités de l’après-midi. Ils ont d’abord assisté à une conférence sur les conséquences du changement climatique pour l’océan, donnée par Mr Lahcen Daoudi, professeur de géologie de l’université Cadi Ayyad.
Puis ils ont participé à un quiz sur le changement climatique animé par les membres de SFE. Grâce aux 100 boîtiers mis à disposition, les élèves répartis en groupe de trois jeunes ont pu répondre aux questions affichées sur un diaporama. Un logiciel spécial connecté avec tous les boîtiers comptabilisait les résultats des élèves instantanément. C’est grâce à cela que les gagnants du quiz ont pu être identifié. Afin de les féliciter, les cadeaux Surfrider leur ont été remis : t-shirt, bouteilles réutilisables, casquettes, etc…. Les 200 jeunes ont tous participé au quiz avec beaucoup d’énergie et étaient fiers d’avoir su répondre aux questions!

 Journée scolaire

Mr Lahcen Daoudi explique les conséquences du changement climatique pour l’océan

Journée scolaire

Les élèves participent au quiz…

Journée scolaire

…et fêtent leurs bonnes réponses.

Avant de conclure la journée scolaire, Mr Super COP nous a rendu visite. Ce personnage jouait le rôle de mascotte de la COP22 pour motiver et encourager les hommes à sauver le climat! C’est ce qu’il a fait en lançant un appel auprès des élèves pour respecter l’environnement, appliquer des éco-gestes et exiger des décideurs des actions concrètes pour lutter contre le changement climatique.

Journée scolaire

La remise des prix du quiz

Malgré les difficultés d’organisation, les enseignants ont félicité SFM pour l’organisation de cette journée et l’opportunité offerte à ces élèves de participer à la COP22 . Il est essentiel pour notre ONG d’impliquer la jeunesse marocaine, puisqu’elle est la génération de demain et de mettre l’accent sur le rôle de l’Océan pour le Climat mondial. La sensibilisation et l’éducation des jeunes d’aujourd’hui permettront de former une génération écologique qui saura lutter contre le réchauffement climatique et atténuer ses conséquences.

Journée scolaire

Photos de groupe

SFM remercie tous les acteurs de la journée scolaire pour leur participation, aide, soutien et patience, notamment les élèves et les enseignants du groupe scolaire OSUI Eric Tabarly d’Essaouira, du collège Al-Bouhtouri d’Ait Melloul, du Lycée Français d’Agadir, du groupe scolaire OSUI Majorelle de Marrakech et du collège Nablous de Taghazout. Nous remercions également Mr Daoudi, l’équipe de SFE et les organisateurs bénévoles de la Faculté des Sciences Techniques de Marrakech.

A moins d’une semaine de la COP22

A moins d’une semaine, le Maroc accueillera la 22ème conférence des parties (COP22) du 07 novembre au 18 à Marrakech. La COP22 une conférence de l’Action, de l’innovation et du partage de solutions, qui doit contribuer à la mise en œuvre des résultats de la COP21 en renforçant la collaboration de tous les acteurs étatiques et non étatiques.

Dans ce cadre, le Maroc  connait cette année une mobilisation très forte menée par la société civile, les associations, les jeunes (conférence des jeunes – COY12), les services de l’Etat, les universités et les secteurs privés, à travers l’organisation des Pré-COP, des journées scientifiques, des réunions, des débats, des conférences autour du climat et des solutions portés dans ce sens.

COP22

Toute la société marocaine est engagée pour réussir cet événement qui va accueillir plus de 195 pays du monde entier. Le village de la COP22 (site Bab Ighli) est prêt pour l’accueil de différents intervenants (Présidents d’états, écologistes, artistes, acteurs associatifs…) et à ce titre à mis en place deux espaces différents. L’Espace bleue géré par les Nations Unies, notamment par la Convention-Cadre des Nations unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Accessible 24h/24, tout au long de la COP, exclusivement aux personnes accréditées par la CCNUCC. Il s’agit notamment du lieu où se déroulent les négociations. Surfrider Foundation Maroc en fait partie (3accréditations nominatives). Parallèlement aux négociations formelles qui seront tenues par les Parties au titre de la (COP22), un autre espace « la Zone verte »est dédiée à (la société civileles entreprises et à l’innovation). La zone verte sera accessible au grand public du 08 au 12 novembre, ainsi que les 12 et 18 novembre.

COP22

Des événements parallèles ou « side events » sont programmés tout au long de la période de la Conférence du 7 au 18 Novembre 2016. Ces événements visent à approfondir la réflexion, alimenter le débat, présenter des bonnes pratiques, encourager l’échange d’expériences et le plaidoyer, formuler des propositions, la consolidation ou le lancement d’initiatives en faveur du climat. Surfrider Foundation Maroc participera pendant une semaine au festival « Climate Open Zone » qui est organisé par l’association Zéro Zbel (voir le programme de l’implication de SFM à la COP22).

Le Maroc est touché par le changement climatique (désertification et inondations) et s’engage pour la lutte contre cet phénomène, notamment à travers les énergies renouvelables (plan énergétique solaire & éolien) ainsi qu’à travers différentes stratégies et programmes qui vise la protection de l’environnement. Cependant, un nombre important des citoyens marocains restent encore peu sensibilisés à cette problématique Climat. Surfrider Foundation Maroc souhaite que la COP 22 puisse être l’occasion de diffuser des messages forts et d’impliquer la population, tout en soutenant les ONG qui travaillent dans ce sens.

Surfrider Foundation Maroc vous donne rendez-vous à la COP22!

Agadir: Le continent africain face au développement durable et à la lutte contre le réchauffement climatique

Dans le cadre de la COP22 de Marrakech, des jeunes africains de différentes organisations à savoirla Confédération des Etudiants et Stagiaires Africains au Maroc (CESAM),  l’Association des Élèves Etudiants Africains au Maroc (ASEESIM) et l’équipe de recherche en Management, Entrepreneuriat et Communication d’UNIVERSIAPOLIS, organisent une journée sous le thème « Développement durable et lutte contre le réchauffement climatique comme moteur de la coopération sud-sud »  le 03 novembre à Agadir.

développement durable

Cet événement est une occasion unique d’impliquer la population africaine et représente une véritable opportunité pour que les acteurs économiques et les entreprises de s’engager dans le  développement durable.

Cette journée vise aussi à mettre en contact les ONG et leurs donnent la parole afin de partager leurs expérience et de confronter leurs difficultés. Ces acteurs associatifs jouent un rôle très important dans la sensibilisation à la problématique climat dans la société africaine. La population africaine reste peu sensibilisée à cette problématique bien qu’elle soit parmis les premières victimes des conséquences du changement climatique.

L’Afrique subis des conséquences dévastatrices qui menacent de plonger des millions de personnes dans l’extrême pauvreté d’ici 2030, principalement à cause de rendements agricoles plus faibles, de prix alimentaires plus élevés et des effets négatifs de ce changement sur la santé. C’est pour cette raison que ces jeunes africains ont tracé des objectifs pour consolider le développement durable sur leur continent, tels que:

  • présenter les enjeux et les réalités du développement durable en Afrique ainsi que les initiatives mises en place dans le cadre du DD et de la lutte contre le CC
  • faire la promotion d’initiatives innovantes dans le cadre du  développement durable
  • permettre aux participants de concevoir et développer un projet solide dans les domaines du tourisme durable, de l’agriculture et de la pêche durable ainsi que dans le recyclage
  • créer une plateforme d’échange d’informations, d’expériences et de contacts entre les partenaires de développement (producteurs, opérateurs, consommateurs, décideurs politiques,chercheurs et analystes, …).

A l’occasion de cette journée, différentes activités seront présentées autour d’ateliers et de panels sur les thèmes suivants : Les enjeux de la corporate sustainability, la finance verte, la législation en matière d’environnement, la compétitivité de l’entreprise. Cette journée est ouverte à tous : étudiants, entreprises, associations et décideurs.

Surfrider Foundation Maroc est partenaire dans cette journée. L’association est inviter à partager son expérience dans le domaine de la sensibilisation et son engagement dans le DD, elle intervient ainsi sur la vision des populations par rapport à la question du developpement durable.

SFM tient à féliciter toutes les associations étudiantes africaines qui ont pris l’initiative d’organiser cette conférence qui va porter la voix du continent africain lors de la COP22!

Pour plus de détails sur cette conférence rejoignez : DD Afrique-Souss Massa