Bilan IO 2019: Surfrider Maroc a collecté 112 tonnes de déchets!

Les déchets aquatiques représentent une grave menace pour nos écosystèmes. Il faut les réduire et prévenir la pollution liée à ces déchets en encourageant les changements comportementaux.
En 2019, Surfrider Maroc a mené 19 initiatives océanes, en organisant des nettoyages de plages. Ces collectes de déchets sont organisées par des bénévoles et SFM.

À quoi cela sert-il ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IO-1.png.

À encourager les gens dans leurs actions

SFM accompagne les bénévoles pour leur permettre d’organiser un nettoyage en toute autonomie, avec une palette d’outils et un soutien pédagogique.

À sensibiliser le plus grand nombre

En rejoignant un des nettoyages organisés dans le cadre des Initiatives Océanes, les participants prennent conscience des impacts de la pollution sur le littoral. 

En chiffres : 19 Initiatives Océanes (y compris l’opération estivale)

Sur 11 plages (Agadir, Anza, Imouran, Taghazout, Anchor Point, Km25, Imi ouaddar, Aghroud, Imssouan, Ain diab et Oualidia).

Avec un nombre de 42 225 participants
(bénévoles, étudiants, salariés)


Au total : 112 156 kg de déchets ramassés ≃ 112 tonnes
Déchets collectés.


Différentes catégories de déchets ont pu être ramassées lors de l’opération :

Des matières plastiques
Du verre
Du métal
Du tissu

Ce sont des déchets provenant de notre consommation au quotidien qui pourraient être facilement remplacés par des alternatives.

Autres déchets ramassés en grand nombre : les fragments de plastique

Difficilement identifiable, on les trouve en quantité importante. Véritable fléau pour l’environnement, ces micro plastiques sont responsables de la mort de mammifères et d’oiseaux par ingestion.

La sensibilisation

A la fin de chaque initiative, l’équipe de SFM sensibilise les participants et organise un briefing sur la collecte organisée.
SFM met l’accent sur la provenance des déchets, leur mode de déplacement, leur impact sur la faune et la flore marine ainsi que les gestes et les solutions pour éviter la pollution des plages et des océans.

IO plage en partenariat avec Surf Maroc

Une attention particulière est portée sur les mégots de cigarettes qui sont une des premières causes de la pollution des océans.

« Aimran et Hassan (volontaires SFM) » :1 mégot=500 litres d’eau polluée!

Un grand merci à tous nos bénévoles !

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

17 − six =