Initiative Océane Suisse

L’après-midi du 13 octobre une classe d’environs 25 élèves de Neuchâtel en Suisse ont organisé une Initiative Océane sur la plage d’Imourane. Ce groupe composé des jeunes de 16 à 18 ans en formation professionnelle était de passage au Maroc pour une semaine des vacances surf. Mais ils participent aussi à un concours interne de leur école pour lequel ils étaient appelés à réaliser un projet durable.

Rkia et Johannes de Surfrider Foundation Maroc les ont rencontrés devant le Rocher du Diable pour les accompagner dans cette Initiative. Après avoir présenté l’association et ses activités dans la région, les problèmes concernant les déchets dans les villages et sur le littoral ont été abordé. Venant de l’’un des pays des plus riches au monde où le système de collecte, tri et recyclage des déchets sont implanté depuis bien des années, les jeunes suisses ont été confronté à une réalité de terrain toute autre au Maroc. Bien qu’ils ont remarqué la présence de poubelles aux abords de la plage, elles étaient toutes pleines et débordées de déchets… D’où la réflexion du groupe autour de l’utilité de ramasser les déchets.

Initiative Océane

Les membres de Surfrider se sont donc chargé d’expliquer plus en détail la problématique de gestion des déchets dans les zones littorales. Ils ont également essayé d’expliquer les comportements de la population notamment des pêcheurs, les obstacles freinant la motivation des commerçants, des écoles de surf et des habitants du village de Tamraght à trouver des solutions concrètes. Les élèves ont compris que les principales raisons d’une telle pollution sont lié à un manque d’éducation à l’environnement (ignorance des impacts écologiques et sanitaires), à un manque de budget de la part des autorités locales et à un désintérêt des politiques (ignorance des impacts économiques et sociaux).

Une fois les gants et les sacs distribués aux élèves, leurs encadrants ont annoncé que l’équipe avec le sac le plus remplis serait récompensé. C’est donc pendant près de 40 minutes que les jeunes se sont mis au travail, motivés et plein d’énergieInitiative OcéaneA la fin du ramassage, les élèves se sont rendu compte qu’ils n’avaient pas prévu la collecte des sacs remplis. Après avoir discuté pendant quelques minutes et débattus pour trouver la solution la plus adaptée, deux élèves ont pris l’affaire en main en organisant la collecte des sacs au moyen d’un triporteur. Ainsi les sacs pleins ont été transporté jusqu’à l’auberge des jeunes, où une société passe régulièrement prendre les déchets puis les amènes à la décharge régionale d’Agadir.

Grâce à cette expérience, les jeunes ont appris qu’il ne suffit pas seulement de ramasser des déchets pour faire une bonne action. Le problème de pollution des côtes est bien plus complexe qu’il n’y parait… C’est exactement l’intérêt des Initiatives Océanes, qui rappelons le ne sont pas des « nettoyages de plage » mais plutôt des événements ponctuels de prise de conscience citoyenne, qui encourage la réflexion et la recherche de solutions.

Initiative Océane

Rkia et Johannes ont eu l’impression que cette expérience a pu montrer aux visiteurs suisses les véritables problématiques environnementales auxquelles la société marocaine est confrontée. Nous espérons que cette expérience leur aura permis d’acquérir un regard diffèrent sur les problèmes écologiques liés aux problèmes socio-économique des pays en développement.

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

seize − quatorze =

Select Language