La première intervention de Surfrider Maroc au Club Méditerranée d’Agadir

Dans le cadre de son programme « Formation Entreprise », Surfrider Foundation Maroc est intervenue pour la première fois le 1er février 2017 auprès des Gentils Employés (GE) de l’hôtel Club Méditerranée d’Agadir. Cette intervention est la première que Surfrider Foundation Maroc réalise pour le secteur touristique.

Ces interventions sont réalisées au sein d’entreprises engagées pour l’environnement afin de sensibiliser leur personnel aux enjeux du développement durable. Les séances de sensibilisation sont très riches en informations. Elles visent essentiellement à former un personnel éco-citoyen qui s’engage individuellement en faveur des écogestes dans leurs entreprises respectives. Club Méditerranée Comme tout le monde le sait, notre nouveau partenaire Club Méditerranée s’engage déjà en faveur du respect et de la protection de l’environnement (eau, énergie & climat, déchets & pollution, biodiversité). Le Club Med soutient les associations locales des lieux dans lequel il est implanté. Il met en valeur les projets qui participent à la protection de la biodiversité et dans le même temps il sensibilise à la préservation de l’environnement ses salariés (appelés « GO/GE ») et sa clientèle (appelée « GM »). Surfrider Foundation Maroc est très honorée du partenariat récemment mis en place. Pour plus de détails sur la politique de développement durable du : Club Méditerranée

La séance de sensibilisation a débuté par l’intervention de la Fondation Club Med. Cette dernière a expliqué aux GE l’importance de protéger leur environnement, elle a également insisté sur le rôle que joue l’association Surfrider Foundation Maroc dans la sensibilisation du grand public.
Le thème de la séance proposée aux « GE » était l’environnement littoral (déchets aquatiques, sources des déchets, eco-geste à adopter…). La séance a été animée autour d’un petit débat sur la relation entre l’environnement (plages, forêts, vallées, espaces publics, rues…) et le tourisme.

hggggg

Tous les participants étaient d’accord pour faire le même constat : il est clair que les touristes sont attirés par la richesse du patrimoine naturel, culturel et paysager. Il est donc essentiel de préserver ces richesses en empêchant les atteintes à l’environnement et la dégradation de sites très fréquentés (Vallée de paradis, cascades d’Imouzzer, etc.) mais également en gardant les plages et les parcs propres ainsi qu’une bonne qualité des eaux de baignade.

Exprimez vous!

*

*