Lancement du projet « Eco-Ambassadeurs »

Dans la continuité de ses projets d’éducation et de sensibilisation à la protection de l’environnement. Surfrider Foundation Maroc a donné le lancement de son projet Eco-Ambassadeurs le samedi 4 mars 2017. L’évènement a eu lieu dans les locaux de notre partenaire Paradis Plage.

Les objectifs de notre projet sont multiples et permettront de :

-          Créer une prise de conscience générale autour de l’environnement ;

-          Faire des élèves d’aujourd’hui des citoyens responsables de demain en formant des éco-ambassadeurs qui devront porter la voix de l’écocitoyenneté ;

-          Dynamiser les clubs de l’environnement déjà existants ;

-          Établir un diagnostic des problématiques environnementaux à l’école ;

-          Mettre en œuvre des solutions concrètes ;

-          Créer des liens durables entre des établissements d’horizon différents.

Les thématiques abordées seront :

-          La protection du littoral.

-          L’océan et le climat.

 
16176753_1354734127932938_1556414679_n

Elles seront organisées en 3 ateliers (Atelier eau/énergie, Atelier déchet/recyclage, Atelier biodiversité/alimentation).

Au total le projet Eco-Ambassadeurs formera 100 éco-ambassadeurs et leurs encadrants. En parallèle, 2000 personnes seront sensibilisées pendant la mobilisation et le déroulement du projet.

L’objectif de cette journée est double. Il s’agissait de lancer le projet et aussi de réunir tous les futurs ambassadeurs, afin qu’ils se rencontrent et qu’ils partagent leurs motivations et leur expérience d’engagement auprès de leurs clubs de l’environnement. La journée a aussi été l’occasion de présenter les différents partenaires du projet.

eco-ambassadeurs1

À l’arrivée des élèves, SFM a facilité la rencontre entre les ambassadeurs des différents établissements (Albouhtouri, Ibn Toufail et Nablous). Plutôt timides au début, les élèves ont rapidement « brisé la glace ». En effet, comme évoqué, ci-dessus, l’objectif du projet est aussi de créer des liens durables entre les établissements scolaires de Souss Massa.

La cérémonie de lancement a commencé par le discours de Monsieur Noureddine Sallouk, Président de Surfrider Foundation Maroc. Il a décrit le projet, ses objectifs, ses attentes et les résultats attendus.

Fort de son expérience dans le système éducatif, il a insisté sur le rôle primordial des clubs de l’environnement dans les établissements scolaires, considérés comme un moyen indispensable à la sensibilisation et la mobilisation des élèves sur les thèmes environnementaux. Les partenaires officiels du projet « Eco-Ambassadeurs » ont ensuite pris la parole.

La Direction Provinciale de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle était représentée par Monsieur Abdellah Ahjam et Madame Khadija qui ont exprimé leur gratitude envers le partenariat établi avec Surfrider Foundation Maroc. Ils ont également rappelé le succès des sensibilisations effectuées dans le cadre du programme « Classes Bleues ». La Direction provinciale est toujours prête à accompagner SFM et les établissements impliqués dans les projets.

La Commune Urbaine d’Agadir était représentée par son conseiller, Monsieur Ahmed Harrich, qui a expliqué les attentes et les motivations de la commune à propos du projet « éco-ambassadeurs ». À titre de rappel, la commune urbaine d’Agadir a participé au projet sous forme de dons matériels indispensables.

eco-ambassadeurs

À son tour, Monsieur Oussis Mohamed, chef de division de l’observatoire régional de l’environnement Souss Massa a présenté ses encouragements et a rappelé son soutien au projet.

Les discours de ces acteurs engagés pour la réussite de ce projet terminés, les ambassadeurs ont pris le relais et ont exposé la structure, les finalités, les actions et le programme annuel de chaque club de l’environnement auxquels ils appartiennent.

Les élèves ont montré une grande motivation et ont été à la hauteur dès cette première journée de lancement. Ils ont fait preuve de créativité, d’ambition, de compétitivité et de courage et se sont montrés prêts à s’impliquer dans le projet.

Suite au passage des éco-ambassadeurs, Monsieur « Super Cop Marrakech » était là pour afficher son soutien au projet et pour donner des conseils pratiques qui pourront aider nos ambassadeurs.

 

La matinée s’est clôturée par la présentation des différents concours mis en place. Ils ont comme objectif d’inciter les élèves à adopter un regard critique, analytique et diagnostic sur la démarche des projets environnementaux. Les concours sont répartis en 3 catégories : journal scolaire, photos et projet. Chaque concours touche à la préservation de l’environnement et à la découverte d’activités telles que la photographie, le journalisme… Pour télécharger les explications des concours : lien

Tout le monde est ensuite passé à table pour déjeuner et pour continuer les discussions et les rencontres. L’ambiance, la joie étaient les clés de cette journée. Après le déjeuner, les ambassadeurs ont rejoint les moniteurs de Paradis Plage pour une initiation au surf. En plus de divertir les élèves, cette activité a permis à beaucoup d’élèves de découvrir le surf pour la première fois.

Éco-ambassadeurs

Si Surfrider Foundation Maroc a réussi ces actions, c’est grâce au soutien de son partenaire, Paradis Plage, qui ne cesse de supporter tous les projets et les activités. A cette occasion SFM tient à vous remercier très chaleureusement pour ce partenariat. Un grand merci pour l’accueil et la gentillesse de tous les employés de Paradis Plage.

La réussite de cette journée tient également à la collaboration de tous les partenaires que SFM tient à remercier :

- La Direction Provinciale de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle.

- La Commune Urbaine d’Agadir

- Les directeurs, les professeurs et les élèves des collèges ALBOUHTOURI, NABLOUS ET IBNO TOUFAIL.

Merci à tous les bénévoles de SFM et les volontaires de France Volontaire qui étaient présents pour réaliser un tournage des jeunes en volontariat.

Tous pour une génération consciente de l’Environnement

Anza Open

 

Ce week-end du 18 au 19 février c’est déroulé le contest surf/bodyboard « Anza open » organisé par new génération association surf.

Surfeurs et bodyboardeurs ce sont affrontés dans des conditions idylique tout le week-end, avec 1m50 de houle un vent léger et offshore et une période longue. La compétition se déroulait à quelque kilomètre d’Agadir sur la plage d’Anza, sur le peak principal qui propose une droite puissante et une gauche un peu plus longue . Les vagues étaient donc au rendez-vous, les surfeurs et bodyboardeurs venus de chaque coin du Maroc, ont pu s’exprimer aussi bien par des turns radicaux, que part des styles plus détendus et fluide. Finalement ce sont les surfeurs Boubker Bouaouda, Abdelhanin Dribki, Achraf Backcha qui sont arrivés respectivement premier, deuxième et troisième et en bodyboard c’est Azedine Benzehra qui l’emporte suivie de Iliass Ousmouh et Rehmouni Mohamed.

montage2

 

Nous tenons à remercier la new génération association surf de nous avoir accorder un stand afin de sensibiliser la jeunesse et de présenter notre association grâce à cet événement d’envergure nationale. Nous  félicitons tout les participants et membres de l’organisation new génération pour l’Anza Open 2017 en attendant avec impatience la prochaine édition.

montage 1

Les ‘’Classes Bleues »: le programme de sensibilisation annuel de SFM

Le programme « Classes Bleues » est un projet que Surfrider Foundation Maroc (SFM) a initié depuis sa création en 2010. Ce programme permet à SFM d’intervenir dans des établissements scolaires privés et publics de la Région d’Agadir. Pour sensibiliser les élèves et consolider l’éducation à l’environnement dans les écoles.

Les classes Bleues sont organisées dans le cadre du partenariat établi avec la délégation de l’éducation nationale Agadir Ida Outanane. Cette dernière joue un rôle primordial dans le processus administratif, elle facilite notamment l’accès aux établissements scolaires pour Surfrider Foundation Maroc.

DSCF5743

Les classes bleues se présentent sous forme de mini-expositions dans les salles de cours, de diffusion de films pédagogiques, de débat participatifs, de jeux éducatifs, d’expériences scientifiques, d’ateliers Récup‘art. Cette année SFM intègre à nouveau les sorties pédagogiques dans des fermes ou dans les stations d’épuration d’eau.

Les thèmes de la pollution, des déchets, de l’eau, de la biodiversité, des énergies renouvelables et des changements climatiques ou encore la thématique Océan/Climat sont ainsi abordés sous un angle à la fois théorique, pratique et ludique. Chaque année des centaines d’élèves profitent des interventions réalisées par l’équipe pédagogique de SFM.

Cette année SFM intervient massivement auprès des écoles qui participent au concours du programme « éco-école », initié par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. Il s’agit d’une démarche pédagogique et volontariste, qui encourage les élèves à jouer un rôle actif et à évaluer leur lieu de vie commun, dans le but de l’améliorer et remédier aux différents problèmes environnementaux qu’ils rencontrent et qui les touchent avant tout.

IMAG1778

Le programme « éco-écoles » doit suivre une méthodologie précise en sept étapes que tous les établissements scolaires peuvent adopter. Ce processus, basé sur les éléments d’un programme de Management Environnemental, comprend un grand nombre de parties prenantes mais ce sont les élèves qui ont le rôle le plus important.

Les écoles qui ont réussi à atteindre leurs objectifs et la consolidation de la sensibilisation à l’environnement auprès des écoliers se verront attribuer le label International : Le Pavillon Vert.

Surfrider Foundation Maroc, en partenariat avec la délégation de l’éducation, ont établi le programme des interventions du mois à venir.

              Emploi des séances de sensibilisation « Classes Bleues » du 14/02/2017 au 01/03/2017

Etablissement scolaires

Date

Quartiers

 Ecole Ibn Sina

14/02/2017

Les amicales

Ecole Al Amouaj

15/02/2017

Tamraght

Ecole Taddart Anza

16/02/2017

Taddart Anza

Ecole Hay Mohammadi

17/02/2017

Hay Mohammadi

Ecole Chaair Alhamra

20/02/2017

Al massira

Ibn Batota

21/02/2017

Amessernat

Ecole Almaghreb Alaarabi

22/02/2017

Al massira

Ecole Al moujahdine

23/02/2017

Dakhla

Ecole Anasser

24/02/2017

Elbatoir

Ecole Almassira

27/02/2017

El massira

Ecole Ibn hanbal

28/02/2017

Al quods

Ecole Al izdihar

01/03/2017

Salam

 Éduquer au respect de l’environnement, c’est contribuer à bâtir un avenir meilleur pour la planète. C’est aussi prouver que l’école est une force sociale importante.

Les élèves portent la voix de l’océan – Journée scolaire lors de la COP22 à Marrakech

Le 13 novembre, Younes, Martine et Johannes de Surfrider Foundation Maroc (SFM) sont arrivés à Marrakech pour visiter la COP22, créer des contacts avec d’autres associations et des futurs partenaires. Le 16 novembre 2016, l’équipe SFM a coopéré avec Aines, Elize et Marie de Surfrider Foundation Europe (SFE) pour organiser une journée scolaire dans le cadre de la COP22.

L’objectif était de permettre à 200 élèves de plusieurs collèges et lycées du Royaume (Agadir, Essaouira, Taghazout et Marrakech) de visiter la ville ocre lors de cet événement international. Pour impliquer les établissements à la COP22, SFM avait réservé un amphithéâtre à la Faculté des Sciences Techniques de l’université Cadi Ayyad pour recevoir les élèves autour d’une journée « Océan et Climat ». L’objectif était de les sensibiliser à la problématique du changement climatique et au rôle de l’océan.

La faculté accueillait déjà de nombreux side-event liés à la COP22, et l’équipe a du faire face à de nombreux problèmes logistiques et techniques…

 

Journée scolaire

Les élèves lors du lancement de la conférence

Les élèves étaient aux RDV, excités d’avoir fait ce voyage et impatients de découvrir les activités de l’après-midi. Ils ont d’abord assisté à une conférence sur les conséquences du changement climatique pour l’océan, donnée par Mr Lahcen Daoudi, professeur de géologie de l’université Cadi Ayyad.
Puis ils ont participé à un quiz sur le changement climatique animé par les membres de SFE. Grâce aux 100 boîtiers mis à disposition, les élèves répartis en groupe de trois jeunes ont pu répondre aux questions affichées sur un diaporama. Un logiciel spécial connecté avec tous les boîtiers comptabilisait les résultats des élèves instantanément. C’est grâce à cela que les gagnants du quiz ont pu être identifié. Afin de les féliciter, les cadeaux Surfrider leur ont été remis : t-shirt, bouteilles réutilisables, casquettes, etc…. Les 200 jeunes ont tous participé au quiz avec beaucoup d’énergie et étaient fiers d’avoir su répondre aux questions!

 Journée scolaire

Mr Lahcen Daoudi explique les conséquences du changement climatique pour l’océan

Journée scolaire

Les élèves participent au quiz…

Journée scolaire

…et fêtent leurs bonnes réponses.

Avant de conclure la journée scolaire, Mr Super COP nous a rendu visite. Ce personnage jouait le rôle de mascotte de la COP22 pour motiver et encourager les hommes à sauver le climat! C’est ce qu’il a fait en lançant un appel auprès des élèves pour respecter l’environnement, appliquer des éco-gestes et exiger des décideurs des actions concrètes pour lutter contre le changement climatique.

Journée scolaire

La remise des prix du quiz

Malgré les difficultés d’organisation, les enseignants ont félicité SFM pour l’organisation de cette journée et l’opportunité offerte à ces élèves de participer à la COP22 . Il est essentiel pour notre ONG d’impliquer la jeunesse marocaine, puisqu’elle est la génération de demain et de mettre l’accent sur le rôle de l’Océan pour le Climat mondial. La sensibilisation et l’éducation des jeunes d’aujourd’hui permettront de former une génération écologique qui saura lutter contre le réchauffement climatique et atténuer ses conséquences.

Journée scolaire

Photos de groupe

SFM remercie tous les acteurs de la journée scolaire pour leur participation, aide, soutien et patience, notamment les élèves et les enseignants du groupe scolaire OSUI Eric Tabarly d’Essaouira, du collège Al-Bouhtouri d’Ait Melloul, du Lycée Français d’Agadir, du groupe scolaire OSUI Majorelle de Marrakech et du collège Nablous de Taghazout. Nous remercions également Mr Daoudi, l’équipe de SFE et les organisateurs bénévoles de la Faculté des Sciences Techniques de Marrakech.

Side event COP22: Climate Open Zone

Le Climate Open Zone (COZ) organisé par l’association Zéro Zbel, est un festival écologique  et éducatif à 100%. Il était organisé en parallèle avec la COP22 du 07 au 14 novembre au jardin Sidi Bou Aamer dans un quartier populaire Riad Laarousse de l’ancienne médina de Marrakech.

Climate Open Zone

Le programme du festival proposait de nombreuses activités à destination des habitants du quartier (notamment des enfants) sur différents thèmes : Design, villes durables, social entrepreneuriat, océans, permaculture, zero-waste, énergies renouvelables, finance-climat, recyclage. Ces activités se sont déroulées toute au long de la semaine à travers des conférences, ateliers, expositions, spectacles, débats et projection de film. Animées par des jeunes bénévoles, porteurs de projets et écologistes passionnés venus de divers horizons, ce festival a permis de formidables rencontres!

Climate Open Zone

Les conférences été autant d’occasions pour partager des expériences et idées dans différentes domaines comme la démarche du fondateur de Zéro Zbel, Mamoun Ghalab qui a donné des exemples d’éco-gestes à travers son expérience « Zero Zbel », qui lui a permis de réduire sa production de déchets ménagers de 96%. Est-il possible de suivre ce concept pour mieux protéger notre environnement ?

Parmi les conférences qui ont attirés l’attention des visiteurs, celle du grand voyageur marocain Anas Yakine qui a raconté ses expériences de voyages, ses aventures et ses futures projets à travers sa conférence « Voyager autrement : récit d’un voyage de 5000 km à pied au Maroc ».  Le jeune voyageur a encouragé les jeunes à découvrir le Maroc à travers leurs propres expériences et à s’ouvrir sur le monde.

Climate Open Zone

Parmi les autres activités marquantes de cette semaine, le spectacle « 9lil wmdawem » de la troupe DABATEATR a fait le bonheur des enfants! Le concept était d’inviter le public à choisir un thème lié à l’environnement, à improviser une scène théâtrale et à les intégrer en tant qu’acteurs!

Climate Open Zone

Le Festival a également accueilli tout un panel d’ateliers, de véritables moments de partage et de dialogue entre le public et les intervenants sur les différents thèmes : réflexion sur les villes durables, protection des océans, découverte de la permaculture, yoga/méditation, fabrication de produits cosmétiques et ménagers naturels….

Climate Open Zone

Surfrider Foundation Maroc était présente à travers son exposition « Océan/Climat » destiné au grand public. L’équipe SFM a pu sensibiliser près de 150 enfants par le biais d’ateliers animés quotidiennement autour de la protection des océans et du changement climatique. 

Climate Open Zone

L’objectif de ces ateliers était de sensibiliser les enfants du quartier sur des notions environnementale de base (climat, changement climatique, causes et conséquences), mais aussi sur le thème de l’océan à la fois maitre et victime du climat (poumons de la planète, pompe à carbone, régulateur de climat, origine de la vie / acidification des océans, dégradation de la biodiversité marine, migration des espèces). Enfin, l’objectif était d’expliquer aux jeunes les ambitions et enjeux de la COP22 de Marrakech, en les liant à des ecogestes simples à adopter pour protéger le climat et l’environnement. SFM est particulièrement fière d’avoir participé à ce festival et ainsi contribué à une prise de conscience de cette génération de demain.

Climate Open Zone

Le dernier jour de la COZ, SFM à animé un débat sur la problématique de la pollution de leur quartier. Les enfants de Riad Laarous été au rendez-vous pour s’exprimer et faire entendre leur voix. Ils ont expliqué cette situation par un manque de l’éducation et l’inconscience des impacts de leurs gestes quotidiens. Ils ajoutent que la majorité des habitants respecte la propreté de leur maison tandis qu’elle néglige celle de leurs des espaces publics (écoles, rues, jardins…). Les jeunes participants ont proposé des solutions pour lutter contre cette problématique. La première était d’exiger des amendes et des sanctions contre toute personne jetant ses déchets par terre (ils ont illustrés le succès de l’Europe sur cette méthode). Les autres solutions selon les enfants de Riad Laarouss étaient d’organiser des journées de sensibilisation et de nettoyage collectif, sans oublier de mettre en place de la police environnementale.

Climate Open Zone

A l’image de la COP22, le Climat Open Zone a été un véritable festival de l’action! L’énergie déployée par les participants, aussi bien animateurs que spectateurs, a énormément apporté au jardin Sidi Bou Aamer, pour en faire un exemple de lieux collectif de divertissement (skate parc et parc de jeux fabriqués en matériaux recyclés, plantation d’un potager, aménagement d’un compost collectif et réalisation d’une fresque murale). Ces réalisations ont redonné vie au jardin et ont crées des grands de bonheur pour les enfants de Riad Laarouss. C’est toute la population de ce quartier populaire qui s’est réapproprié son espace public!

Climate Open Zone

Surfrider Foundation Maroc tient à féliciter l’association Zéro Zbel pour la réussite de cet événement et son implication dans le développement durable.
Merci également à tous les bénévoles qui ont participé à cette réussite et aux enfants pour leur bonne humeur!

       Un grand merci à Français Du Monde – Maroc pour le  financement des sculptures artistique exposée sur le stand de Surfrider OCEAN & CLIMAT.

Climate Open Zone