3 ème édition du Festival «Les Océanes» à Essaouira!

SFM a eu l’opportunité de participer à la 3ème édition du festival les Océanes, conduite par l’institut Français d’Essaouira du 21 au 23 mars.
Ce festival orienté vers l’éducation et la sensibilisation aux enjeux environnementaux et aux problématiques des littoraux et des océans a réuni des sportifs, des artistes et des professionnels de l’environnement autour de projections de films, de documentaires, d’expositions, de conférences et d’interventions scientifiques.

Fresque réalisé par l’artiste Noureddine OUARHIM,
Crédit photo: Institut français d’Essaouira

Surfrider Foundation Maroc était présente pendant deux jours pour animer des séances de sensibilisation sur la protection de l’environnement littoral. 225 élèves de section internationale ont été sensibilisés dans 4 collèges différents : Moulay Abdellah, Oued Dahab, Mohamed VI et Alaabdari.

Sensibilisation à la protection des Océans par SFM

Les interventions de SFM ont commencé avec des ateliers de réflexion sur les thématiques du rôle de l’océan, des causes de la pollution, des conséquences de la pollution, des éco-gestes et d’une mise en situation : « étant représentant du ministère de l’environnement/ club de l’environnement, qu’est-ce que vous pouvez changer pour protéger l’environnement ».
L’objectif de ces ateliers était d’impliquer les élèves et les faire réfléchir à la problématique de la pollution et de ses conséquences sur notre environnement.

Atelier de réflexion sur les thématique du rôle de l’Océan

Une présentation de SFM s’est ajoutée au travail des élèves. Différents thèmes ont pu être abordés, déclenchant des questions et débats au sein des classes :
les projets de SFM, la problématique de la pollution au Maroc, la pollution des océans, les sources des déchets, la circulation des déchets, la pollution plastique, les impacts des déchets sur l’environnement, focus sur le matériel de surf et son impact environnemental et des exemples d’éco-gestes.

Photo de groupe avec les élèves du collèges Oued Dahab

Outre ces actions de sensibilisation et d’éducation, SFM a participé à la projection du documentaire : « A plastic Ocean ».
Ce documentaire met en lumière les conséquences de notre mode de vie sur les fonds marins et ses habitants à travers la consommation de plastique. L’équipe qui a fait le tour du monde afin de découvrir ce qui se cache au fond de nos océans, sur nos littoraux ou même dans notre vie quotidienne s’est attachée à montrer les effets négatifs du plastique :

  • Perturbation de la chaine alimentaire
  • Contamination par les composants plastiques
  • 8eme continent de déchets
  • Impacts sur la faune et la flore

A la suite de cette projection Ismael Laparde et Renaud Fichez, intervenant pour l’EST (école supérieur de technologie) et L’IRD (institut de recherche et de développement) ont animé un débat en présence de jeunes très motivés par les questions environnementales.

Conférence/ Débat: Océan & Écologie

L’artiste Souiri Nourredine Ouarrhim présent toute la semaine a aussi pu exprimer son talent en réalisant de magnifiques fresques sur le thème de la pollution plastique et des océans (vague de déchets, tortue mangeant un sac plastique) .

Fresque réalisé par l’artiste Noureddine OUARHIM,
Crédit photo: Institut français d’Essaouira

 SFM a aussi eu l’occasion d’assister au vernissage d’une exposition le 22 mars intitulée « Les Pionnières » de François Beaurain.
Cette exposition faisait la part belle aux premières femmes qui ont mis en avant leur sport et leur état d’esprit : Rugby, skateboard, sports de combat, surf, sport automobile, break dance.
Des invités de marque était présents comme Ibtissam Benjedira et Boujmaa Guilloul montrant leur implication à la protection de l’environnement et à la démocratisation du sport au Maroc.


La Pionnière surfeuse Ibtissam Benjedira

Pour finir la semaine, SFM était présent au cocktail dinatoire où était présent Mr le gouverneur d’Essaouira, le consul de Marrakech, Boujmaa Guilloul, Madame la directrice de l’institut français à Essaouira, l’occasion de présenter les actions, les projets et d’échanger sur l’avenir de Surfrider Foundation Maroc.
Surfrider félicite et remercie toute l’équipe de l’institut Français d’Essaouira pour l’accueil chaleureux et pour la réussite du festival.

Fresque réalisé par l’artiste Noureddine OUARHIM,
Crédit photo: Institut français d’Essaouira

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

2 × 1 =