Campagne de sensibilisation sur les plages d’Agadir

J'aime ma plage

Comme chaque année,  la Campagne de sensibilisation à la protection de l’environnement et du littoral sur les plages d’Agadir était lancée le 17 juillet par Coca Cola (SGBS)  et ses partenaires Surfrider Foundation Maroc & Magval.

Littoral

 Le coup d’envoi de la  sixième édition de l’opération «Coca-Cola j’aime ma plage 2017»  a été donné ce 20 juillet 2017 à Imi Ouaddar par Coca-Cola, SBGS et Surfrider Foundation Maroc.
« Réduisons nos déchets, Protégeons notre plage », pouvait-on lire sur les tee-shirts de couleur rouge que portaient les  jeunes responsables de plage (RP) recrutés et formés par Surfrider Foundation Maroc, dont une campagne de recrutement à été lancée fin mai à l’Institut Français d’Agadir,  l’objectif était donc de donner à ces  jeunes des connaissances clés pour mener à bien les sensibilisations sur la protection du littoral en particulier et de l’environnement en générale.

Engagée au côté de la SFM et de la compagnie Coca-Cola (SBGS), la société MAGVAL est en  charge de la collecte pour envoi après mise sous presse  pour expédition optimale auprès des divers transformateurs pour bénéficier d’une seconde vie.

IMG-20170727-WA0001

 Comme vous le savez les objectifs de cette opération sont la sensibilisation des estivants  à la problématique de la pollution des côtes ainsi que l’amélioration de la situation des infrastructures et des services liés à la collecte des déchets dans les différentes plages d’Agadir à savoir Madraba, Km 25, Km 26, Imi Ouaddar, Aghroud 1,Aghroud 2 et Imsouane.

Voici donc la répartition des jeunes sur les différentes plages :

Plages

Nombres RP

Madraba

2

Km25

8

Km26

3

Imi Ouaddar

13

Aghroud I

2

Aghroud II

12

Imsouane

3

Fortement mobilisée, les populations, les commerçants et les estivants, sont  venues adhérées à cette initiative représentant dans sa philosophie un lien entre les générations d’une part, et de l’autre, l’expression d’une prise de conscience de tous à l’endroit du développement et la préservation de l’océan et du climat.

Plus de 80% des déchets viennent en effet de la terre. La « chasse aux déchets » est donc  fructueuse.

IMG_20170726_162617

 A noter que c’est une collaboration entre Surfrider Foundation Maroc et la Société des Boissons Gazeuses du Souss » (SBGS), deux acteurs du développement durable et de la protection de l’environnement. Cette opération est organisée chaque année pendant la période estivale.

Surfrider Foundation Maroc ainsi que ses jeunes volontaires  restent à votre disposition pour tous conseils, propositions et suggestions  afin de mieux protéger nos plages.

Pour plus d’information :

Contact : 06 55 18 76 99

 

Opération Coca-Cola J’aime Ma Plage 2017: Formation au profit des Responsables de Plages

L’opération « Coca-Cola J’aime ma plage » débutera le 17 juillet sa sixième édition. Le projet de collaboration entre Coca-Cola et Surfrider Foundation Maroc vise à sensibiliser les estivants sur la problématique des déchets aquatiques mais aussi à nettoyer les plages pendant l’été. Pour cela, 13 responsables de plage effectueront un travail quotidien sur 7 plages de la région d’Agadir.

j'aime ma plage

 La campagne de recrutement lancée fin mai par Surfrider Foundation Maroc a débouché sur deux jours d’entretiens. La plupart des candidats ayant postulé était des étudiants universitaires. Suite aux entretiens, 28 candidats ont été sélectionnés pour bénéficier d’une formation de responsables de plage qui s’est tenue du 12 au 18 juin à l’Institut Français d’Agadir.

j'aime ma plage

 Pendant ces 5 jours, l’objectif était de donner aux jeunes les connaissances clés pour mener a bien des sensibilisations sur le thème de l’environnement ! Plus largement, la formation a permis d’apporter des connaissances poussées sur l’environnement et la manière de le conserver. La formation s’est déroulée en deux phases : une phase théorique et une phase pratique. Lors de la partie théorique nous avons abordé avec les jeunes des thèmes liées à l’environnement : le littoral, la biodiversité, la qualité de l’eau, les déchets, la pollution, l’océan, le climat, le changement climatique, les éco-gestes, les énergies renouvelables ou encore le bénévolat et l’engagement citoyens. La théorie avait pour objectif d’enrichir les connaissances des responsables de plage et de leur permettre d’engager des discussions sur la thématique de l’environnement avec le grand public.

19243360_1534949543293455_3046584876222765553_o

 En ce qui concerne la partie pratique, elle s’est présentée sous forme d’ateliers de sensibilisation (exercices, scénarios). Chacun des jeunes a été mis en situation et a été amené à jouer le rôle du responsable de plage avec une situation proposée. Pour cet exercice le candidate devait adapter son discours en fonction du public qu’il était supposé avoir face à lui (une famille, un groupe de jeunes, des enfants, des pollueurs, des pêcheurs, des plagistes, etc). Il s’agissait là de les familiariser à l’entrée en communication avec les estivants afin de réussir à les convaincre de protéger les plages et le littoral.

j'aime ma plage

 Les jeunes ont découvert aussi dans cette formation des jeux pédagogiques (le pollueur, la course à l’eau et la course aux déchets), qui seront organisés l’été sur les plages afin de toucher le maximum de public, notamment les plus jeunes. Au terme de la formation, un test et des scénarios pour évaluer les connaissances et les acquis des jeunes ont été organisés. Cette année, en raison du manque de moyens, tous les candidats qui ont participé à la formation n’ont pas pu être embauchés et ce sont finalement 13 responsables de plage ont été retenus pour travailler toute la période estivale.

Les personnes non retenues seront néanmoins sur liste d’attente et pourront être appelées pendant l’été. En effet, il arrive que des responsables de plage ne restent pas toute la période de l’opération pour diverses raisons (difficulté de travail, chaleur, etc). Par ailleurs, à l’issu de la formation tous ont reçu un certificat de formation qui détaillent les connaissances acquises. Ils pourront le faire valoir lors de leurs prochaines recherches d’emploi par exemple. Pour rappel, durant cette opération estivale une centaine de poubelles mise à disposition afin d’inciter le grand public à adopter les bons gestes. En 2016, 12 957 sacs de déchets ont été collectés et on estime que près de 70 700 estivants ont été sensibilisées.

j'aime ma plage

Retrouvez nous du 17 juillet au 30 août sur les plages de Madraba, au Km25, au Km26, à Imi Ouaddar, à Aghroud1, à Aghroud 2 et à Imssouane !

 Merci à l’Institut Français d’Agadir de nous avoir prêté leurs locaux pour effectuer la formation ! Un grand merci à notre partenaire Coca-Cola.

J’aime ma plage 2016 – Opération estivale pour des plages propres!

Surfrider Foundation Maroc et ses partenaires ont clôturé la 5ème édition de l’opération estivale « Coca-Cola J’aime ma plage ». L’opération qui s’est déroulée du 09 juillet au 04 septembre sur dix plages( Aourir, Imouran, Taghazout, Madraba, Km 25, Km 26, Imi Ouaddar, Aghroud 1,Aghroud 2 et Imssouane) a connu un grand succès cette année.

L’objectif de cette année fut double : le premier était de lutter concrètement contre la pollution du littoral et la deuxième était de sensibiliser les estivants sur la thématique Océan Climat.

J'aime ma plage

Avant de commencer l’opération estivale, des réunions et des préparations se sont organisées dans l’objectif d’éviter les obstacles rencontrés sur le terrain.

Formation au profit des responsables de plages

La formation animée par l’équipe de SFM était riche et diversifiée, le but  était de donner un maximum d’informations pertinentes sur différents sujets liés à l’environnement (littoral, cycle d’eau, pollution, changement climatique, tri sélectif & recyclage, éco-gestes, énergies renouvelables, comment sensibiliser…) pour que ces jeunes responsables des plages puissent sensibiliser au mieux le grand public, afin d’ouvrir la discussion avec les estivants et les convaincre de l’importance du rôle de chacun dans la protection de l’environnement.

J'aime ma plage

Poubelles/ Panneaux d’information

 Pour la cinquième édition de l’opération « Coca-Cola J’aime ma plage » plus que 150 poubelles ont été déployées et une dizaine de panneaux d’informations ont été installés sur les plages. Ils ont été réparti selon l’étendue de la plage et la fréquentation des estivants.

J'aime ma plage

Public Sensibilisé/ Déchets Collectés

Au total, plus de 46 responsables des plages ont travaillé sur les plages à travers ce projet. Grâce à cette équipe de responsables de plages motivés et formés, Surfrider Foundation Maroc a ainsi pu sensibiliser les estivants aux questions écologiques via la mise en place d’instruments pédagogiques, de jeux pour enfants  et de rencontres.Le nombre de personnes sensibilisées durant toute la durée du projet a été quantifié sur chaque plage par les responsables. Il atteint près de 70 716 estivants (soit plus du double de l’année passée : 28 670 en 2014) et 7 172 enfants qui ont pris pas aux jeux ludiques animés quotidiennement par les responsables de plage.

J'aime ma plage

Plages NB Responsables Plages NB Adultes Sensibilisés NB Enfants Sensibilisés Nbre Sacs déchets
Aourir 5 5219 1161 793
Imouran 10 9691 555 1911
Taghazout 5 15473 1244 2555
Madraba 2 4799 725 613
Km 25 7 6986 612 1790
Km 26 2 3616 363 783
Imi Ouaddar 6 8315 1140 1977
Aghroud 1 3 5491 993 852
Aghroud 2 3 7097 281 1028
Imssouane 3 3929 98 655
TOTAL 46 70 616 7 172 12 957

Statistiques SFM 2016

J'aime ma plage

Alors que le nombre de personnes sensibilisés a augementé, la quantité de déchets collectés est restée la même. Cette année près de 12 957 sacs d’ordures diverses ont été ramassé, soit pratiquement le même chiffre que l’année dernière. SFM s’intéresse à cette statistique étonnante, vu la hausse de fréquentation des plages. Plusieurs pistes sont évoquées pour expliquer ce résultat et notamment celle d’un changement sociétal et comportemental observé sur le terrain… Une lueur d’espoir !

Suivi du projet 

L’équipe Surfrider Foundation Maroc a effectué le suivi de l’opération tout au long de la période : 58 tournées de contrôle ont été effectuées pour un total de 7 500 kilomètres parcourus. Ces tournées quotidiennes avaient pour but de contrôler la qualité du travail des responsables de plage, de les accompagner dans leur sensibilisation afin qu’ils développent leurs discours, de distribuer les sacs nécessaires à la collecte, de repérer les points noirs, de les encourager à leur (lourde) tâche de nettoyage, de récolter régulièrement leurs statistiques et bien sûr de les aider face aux nombreux problèmes qu’ils ont eu l’occasion de rencontrer.

J'aime ma plage

 L’opération Coca Cola J’aime ma plage 2016 a réussi à améliorer les points faibles des années précédents (logistiques, insuffisances de jeunes RP…), au cela grâce aux efforts des partenaires spécialement Coca Cola & SGBS et l’énorme budget consacré au projet.

Surfrider Foundation Maroc tient à remercier les porteurs du projet Coca Cola et SGBS ainsi que Magval, Souss Hygiène, les communes de Taghazout, Tamri, Imssouane et toute personne impliquée dans cette opération.

J'aime ma plage

Enfin un merci tout particulier à tous les responsables de plages :)
Bravo pour leur implication et pour avoir gardé nos plages propres!

           

La phase préparatoire projet « J’aime ma plage 2015 »

 

Réunion communes

Dans le cadre du projet  j’aime ma plage 2015, Surfrider  Foundation Maroc   a mise en disposition ensemble des bases de projet. Plusieurs réunions ont étaient effectués, au sein du Cercle Agadir Atlantique en présence des Caïds respectifs des Communes rurales d’Aourir, Taghazout et Tamri. Des réunions ont été organisées les 9, 16 et 23 juin aux sièges de Caïdats afin d’impliquer les autorités et acteurs concernées par le projet « J’aime ma plage ».

Les réunions préparatoires au projet se sont déroulées dans chaque Commune afin de présenter le projet  « J’aime ma plage » définir le domaine d’action des différents partenaires, déterminer les points de collecte de chaque plage et impliquer les acteurs locaux. Cette coordination était une condition nécessaire pour garantir le bon déroulement du projet.

Ces réunions sont pourtant primordiales. Elles permettent d’anticiper les conflits et de discuter des problématiques de gestion du littoral, notamment des déchets durant l’été.

 

taghazout

Grands nettoyages

 

Afin de réussir le projet et de faciliter la tâche des responsables de plage, trois opérations ont été organisées le 06, 07 et 08 juin 2015 sur les plages d’Aourir, Imouran, Taghazout, Madraba, Imi Ouaddar et Aghroud pour permettre de nettoyer la partie arrière des plages (accès, parkings, littoral proche) et accueillir les premiers estivants dans un environnement propre.

Leurs réalisations nécessitaient la participation d’un maximum de personnes, en plus de l’équipe Surfrider Foundation Maroc. Les associations et acteurs locaux étaient invités pour l’occasion.

FotorCreated3

Malgré la chaleur, ces nettoyages se sont bien déroulés dans l’ensemble. La quantité de déchets ramassée était conséquente, même si les participants bénévoles ont été peu nombreux. On a constaté l’implication encore timide des associations pourtant motivées lors des réunions à apporter leur aide. Souss Hygiène a pris en charge la collecte de ces déchets qui ont été déposés à la décharge de Tamlest.

FotorCreated2

Un grand merci à tous les les responsables de plage pour leur motivation et leur patience.

respon

 

L’équipe de Surfrider Foundation Maroc tient à remercier tout particulièrement l’Association Aghroud de Surf pour leur soutien.