Campagne de sensibilisation sur les plages d’Agadir

J'aime ma plage

Comme chaque année,  la Campagne de sensibilisation à la protection de l’environnement et du littoral sur les plages d’Agadir était lancée le 17 juillet par Coca Cola (SGBS)  et ses partenaires Surfrider Foundation Maroc & Magval.

Littoral

 Le coup d’envoi de la  sixième édition de l’opération «Coca-Cola j’aime ma plage 2017»  a été donné ce 20 juillet 2017 à Imi Ouaddar par Coca-Cola, SBGS et Surfrider Foundation Maroc.
« Réduisons nos déchets, Protégeons notre plage », pouvait-on lire sur les tee-shirts de couleur rouge que portaient les  jeunes responsables de plage (RP) recrutés et formés par Surfrider Foundation Maroc, dont une campagne de recrutement à été lancée fin mai à l’Institut Français d’Agadir,  l’objectif était donc de donner à ces  jeunes des connaissances clés pour mener à bien les sensibilisations sur la protection du littoral en particulier et de l’environnement en générale.

Engagée au côté de la SFM et de la compagnie Coca-Cola (SBGS), la société MAGVAL est en  charge de la collecte pour envoi après mise sous presse  pour expédition optimale auprès des divers transformateurs pour bénéficier d’une seconde vie.

IMG-20170727-WA0001

 Comme vous le savez les objectifs de cette opération sont la sensibilisation des estivants  à la problématique de la pollution des côtes ainsi que l’amélioration de la situation des infrastructures et des services liés à la collecte des déchets dans les différentes plages d’Agadir à savoir Madraba, Km 25, Km 26, Imi Ouaddar, Aghroud 1,Aghroud 2 et Imsouane.

Voici donc la répartition des jeunes sur les différentes plages :

Plages

Nombres RP

Madraba

2

Km25

8

Km26

3

Imi Ouaddar

13

Aghroud I

2

Aghroud II

12

Imsouane

3

Fortement mobilisée, les populations, les commerçants et les estivants, sont  venues adhérées à cette initiative représentant dans sa philosophie un lien entre les générations d’une part, et de l’autre, l’expression d’une prise de conscience de tous à l’endroit du développement et la préservation de l’océan et du climat.

Plus de 80% des déchets viennent en effet de la terre. La « chasse aux déchets » est donc  fructueuse.

IMG_20170726_162617

 A noter que c’est une collaboration entre Surfrider Foundation Maroc et la Société des Boissons Gazeuses du Souss » (SBGS), deux acteurs du développement durable et de la protection de l’environnement. Cette opération est organisée chaque année pendant la période estivale.

Surfrider Foundation Maroc ainsi que ses jeunes volontaires  restent à votre disposition pour tous conseils, propositions et suggestions  afin de mieux protéger nos plages.

Pour plus d’information :

Contact : 06 55 18 76 99

 

Agadir: « la Faim du Monde »

Baptiste Dubanchet​, l’initiateur et le porteur du projet « la Faim du Monde« , était l’invité spécial de Surfrider Foundation Maroc. Son projet, pédaler de Paris à New York en ne se nourrissant que de produits périmés qu’il a en partie lyophilisés. Il est allé de Paris à Agadir à vélo, puis il traversera l’Atlantique en pédalo. L’objectif est de dénoncer le gaspillage alimentaire en demandant notamment le retrait des DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale), une pétition est disponible en ligne :

surfridermaroc_faimdumonde

Baptiste Dubanchet ​: la Faim Du Monde

 

Baptiste a accompagné l’équipe de SFM lors d’une séance de sensibilisation au lycée Anoual d’Agadir. Il y a présenté ses voyages passés et à venir lors desquels il ne se nourrit que d’aliments périmés. Les élèves se sont montrés curieux mais avant tout intrigués par ce français prêt à traverser l’Atlantique en pédalo pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Les échanges autour des défis alimentaires et de la pollution ont été constructifs et ont permis aux élèves d’en apprendre davantage sur ces thèmes.

Parce que le gaspillage alimentaire provoque de nombreuses pollutions inutiles et est en grande partie responsable de la faim dans le monde, SFM souhaite apporter son soutien au projet La Faim Du Monde.

Bon voyage !

Suivez son projet sur son site internet.

L’interview de SFM avec Baptiste résume son aventure, ses objectifs, et ses futurs projets Laughing

Initiative Océane -Tifnit

Le 9 avril dernier, plusieurs associations se sont données rendez-vous avec les habitants de Tifnit pour une journée dédiée à l’Océan et aux sports nautiques. L’initiative avait été prise par l’association Ayadi Llkhir en partenariat avec Surfrider Foundation Maroc, Auscab Chtouka Ait Baha, Association Tifnit surf, la coopérative des pécheurs Tifnit et l’association Tizratin.

Initiative océane_TIFNIT_SurfriderMaroc

Nettoyage de plage

Le village de pêcheur de Tifnit est situé à 40 km au sud d’Agadir, au cœur d’un environnement remarquable, avec ses plages sauvages bordées de dunes et de falaises. L’endroit est connu mondialement par ses spots du surf.

Comme toutes les plages du monde malheureusement, cette magnifique plage sauvage souffre de la pollution. C’est la raison pour laquelle les associations régionales et locales ont mené une grande action consacrée à la protection du littoral. L’événement s’est déroulé sous forme de nettoyage, de sensibilisation à l’environnement marin, de jeux ou encore d’initiations au surf menées par les jeunes de l’association Tifnit Surf.

Initiative océane_TIFNIT_SurfriderMaroc

La solidarité est le titre de cette initiative

Quelques chiffres de cet événement :

  • 130 participants.
  • Plus de 100 sacs de déchets collectés.
  • 30 participants aux séances de sensibilisation à la protection de l’environnement littoral.
  • 40 participants à la séance d’initiation au surf.

    Initiative océane_TIFNIT_SurfriderMaroc

    Initiation au surf

Surfrider Foundation Maroc tient à remercier chaleureusement Madame Jamila El Mouden, présidente de l’association Ayadi Lkhair, pour son accueil, ainsi que tous les acteurs associatifs, les autorités locales, les sponsors, la presse locale et les habitants de Tifnit.

Initiative océane_TIFNIT_SurfriderMaroc

Photos de groupe

Agadir: Forum des associations 2017

L’association Brillant d’espoir a organisé la quatrième édition du forum des associations le week-end du 1er au 2 avril 2017. Afin de mobiliser les acteurs associatifs pour cet évènement, une formation était offerte le samedi à DAR ELFIDIA, sous le titre « le rôle de la communication dans le travail associatif » encadré par Mr Aazdine ALFATHAOUI.

http://www.surfridermaroc.com/wp-content/uploads/2017/04/SURFRIDERMAROC_froum

Cette formation a été réalisée sous forme d’un débat entre les associations. Elle a été une opportunité de discuter sur les stratégies de communications interne de chaque association ainsi que sur la relation entre la presse et les organisations associatives.

http://www.surfridermaroc.com/wp-content/uploads/2017/04/SURFRIDERMAROC_froum

Les organisations et les journalistes ont des missions en communs, il s’agit de sensibiliser et de porter l’information auprès du public. Les associations Gadiries présentes lors de cette formation reprochent souvent aux journalistes locaux le manque de communication sur leurs activités et leurs projets.

Le forum a eu lieu le dimanche à la place Alwahda sur la corniche d’Agadir. Cette manifestation a été l’occasion de partager et d’échanger les expériences, les compétences et les actions réussies entre tous les participants. La raison principale de la participation de Surfrider Foundation Maroc était de faire connaître notre association et nos activités auprès des Gadiris et des visiteurs du forum, mais aussi auprès des élus et des autres associations.

http://www.surfridermaroc.com/wp-content/uploads/2017/04/SURFRIDERMAROC_froum.jpg

Cet évènement a réuni une vingtaine d’associations et plus que cent visiteurs qui étaient curieux de voir les acteurs associatifs réunis au même endroit. L’événement a aussi permis de profiter des activités, des animations (musique, danses, clowns, shows, etc.) mises en place lors de cette journée.

Surfrider Foundation Maroc remercie tous les visiteurs qui encouragent le travail associatif et le volontariat à Agadir. Nous félicitons également toutes les associations qui ont participé à ce forum. Un grand merci à l’association Brillant d’Espoir qui ne cesse de réunir et accompagner les jeunes Gadiris.

http://www.surfridermaroc.com/wp-content/uploads/2017/04/SURFRIDERMAROC_froum

 

 

Essaouira a réussi son festival « Les Océanes »

La ville d’Essaouira a accueilli la première édition du festival « Les Océanes ». Ce festival dédié à la culture surf, à l’environnement, à l’art et aux sports nautiques était organisé par l’Institut Français d’Essaouira. Pendant 4 jours (du 8 au 12 mars 2017), l’Institut Français d’Essaouira a proposé de nombreuses activités au public, qui a répondu présent.

Surfrider Foundation Maroc a eu l’honneur de participer à cette première édition du festival pour lequel il était invité pour mener des séances de sensibilisation à l’environnement. Lors de 3 séances de sensibilisation réalisées auprès d’un public scolaire, Surfrider Foundation Maroc a abordé deux sujets différents : l’environnement littoral et la thématique « Océan & Climat ».

océanes

Ecole Albouhaira

Le jeudi 9 mars, les séances se sont déroulées dans les locaux de l’Institut Français d’Essaouira. Le matin, les élèves de l’école Albouhaira ont été sensibilisés à l’impact des déchets aquatiques. L’après-midi, les collégiens du lycée collégial Mohamed VI ont eu été sensibilisés à la thématique « Océan et climat ». Vendredi 10 mars, les animateurs de SFM se sont déplacés au lycée Akensous pour parler également de la thématique « Océan et climat » à des élèves en sections internationales Bac option français. les océanes

  Collège Mohamed VI

Chaque séance a débuté par des ateliers thématiques afin d’encourager les élèves à travailler en groupe et à débattre entre eux. Les interventions se sont à chaque fois poursuivies par la présentations de diapositifs pédagogiques. Les interventions de SFM se sont très bien passées, les élèves se sont montrés impliqués et les séances ont été constructives.

Malgré la « conscience environnementale » dont font preuve les élèves, notons que ces séances de sensibilisation sont particulièrement utiles étant donné le peu d’informations disponibles sur des thèmes particuliers mais extrêmement importants tels que les déchets aquatiques ou le rôle de l’océan en faveur du climat.

Afin de connaître le rôle que joue l’océan sur le climat et les impacts du changement climatique sur l’océan, nous vous invitons à naviguer sur la plateforme océan climat.

 océanes

 Lycée Akensous 

 » Un Océan en bonne santé, c’est un climat préservé… car, oui, l’océan fait partie des solutions que nous proposons pour dessiner nos lendemains climatiques »

  Le troisième jour du festival, SFM a organisé une initiative océane. Madame Anne DUBOURG, la directrice de l’institut Français d’Essaouira, a introduit cette journée en expliquant aux participants du grand nettoyage de plage l’intérêt du festival ainsi que l’importance que jouent les jeunes dans la préservation de l’environnement.

Le champion international de Windsurf, le saouiri Boujmaa GUILLOUL, était présent afin d’encourager lui aussi les jeunes à préserver le littoral et l’Océan. Il a invité les participants à l’Initiative Océane à s’initier aux sports nautiques (surf, le windsurf, le kitesurf…), dont la pratique est une motivation pour garder les mers propres (à ce propos, dans le cadre du festival, des initiations gratuites au surf était proposées samedi et dimanche par des clubs de surf de la ville).

océanes essaouira

SFM a conclu l’introduction de la journée par une petite présentation de l’association et a expliqué l’objectif des initiatives océanes avant de commencer le nettoyage.

Grâce à la participation de près de 100 étudiants de l’Ecole Supérieure de Technologie  d’Essaouira, le grand nettoyage de plage s’est déroulé dans la bonne humeur. La plage d’Essaouira était déjà propre et cela grâce aux efforts faits en ce sens par la municipalité et la société OZONE ENVIRONNEMENT. La quantité de déchets ramassée était toutefois conséquente et l’objectif du nettoyage était d’éveiller la conscience des gens à la problématique des déchets aquatiques.

 Le festival a aussi permis au public de découvrir ou de redécouvrir le « beach art ». L‘artiste Sam Dougados, a réalisée des fresques sur le sable avec la participation de nombreux bénévoles. L’artiste plasticienne Daginsky a animé plusieurs ateliers de customisation de planches de surf.

festival les océanes

En parallèle de ces activités, le programme était très riche culturellement, avec la projection des films « Into the sea » de Marion Poizeau et « l’Appel de la vague » de Damien Vercraemer. Vendredi soir, un concert de Maâlem Omar Hayat a mis l’ambiance à l’Institut Français d’Agadir. Le festival s’est clôturé dimanche 12 mars par une démonstration de windsurf orchestrée par Boujmaa GUILLOUL.

Surfrider Foundation Maroc tient à féliciter l’Institut Français d’Essaouira ainsi que tous les partenaires et les organisateurs pour la réussite de la première édition de ce grand événement « Les Océanes ». SFM remercie particulièrement l’équipe de l’Institut Français pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé.