Opération Coca-Cola J’aime Ma Plage 2017: Formation au profit des Responsables de Plages

L’opération « Coca-Cola J’aime ma plage » débutera le 17 juillet sa sixième édition. Le projet de collaboration entre Coca-Cola et Surfrider Foundation Maroc vise à sensibiliser les estivants sur la problématique des déchets aquatiques mais aussi à nettoyer les plages pendant l’été. Pour cela, 13 responsables de plage effectueront un travail quotidien sur 7 plages de la région d’Agadir.

j'aime ma plage

 La campagne de recrutement lancée fin mai par Surfrider Foundation Maroc a débouché sur deux jours d’entretiens. La plupart des candidats ayant postulé était des étudiants universitaires. Suite aux entretiens, 28 candidats ont été sélectionnés pour bénéficier d’une formation de responsables de plage qui s’est tenue du 12 au 18 juin à l’Institut Français d’Agadir.

j'aime ma plage

 Pendant ces 5 jours, l’objectif était de donner aux jeunes les connaissances clés pour mener a bien des sensibilisations sur le thème de l’environnement ! Plus largement, la formation a permis d’apporter des connaissances poussées sur l’environnement et la manière de le conserver. La formation s’est déroulée en deux phases : une phase théorique et une phase pratique. Lors de la partie théorique nous avons abordé avec les jeunes des thèmes liées à l’environnement : le littoral, la biodiversité, la qualité de l’eau, les déchets, la pollution, l’océan, le climat, le changement climatique, les éco-gestes, les énergies renouvelables ou encore le bénévolat et l’engagement citoyens. La théorie avait pour objectif d’enrichir les connaissances des responsables de plage et de leur permettre d’engager des discussions sur la thématique de l’environnement avec le grand public.

19243360_1534949543293455_3046584876222765553_o

 En ce qui concerne la partie pratique, elle s’est présentée sous forme d’ateliers de sensibilisation (exercices, scénarios). Chacun des jeunes a été mis en situation et a été amené à jouer le rôle du responsable de plage avec une situation proposée. Pour cet exercice le candidate devait adapter son discours en fonction du public qu’il était supposé avoir face à lui (une famille, un groupe de jeunes, des enfants, des pollueurs, des pêcheurs, des plagistes, etc). Il s’agissait là de les familiariser à l’entrée en communication avec les estivants afin de réussir à les convaincre de protéger les plages et le littoral.

j'aime ma plage

 Les jeunes ont découvert aussi dans cette formation des jeux pédagogiques (le pollueur, la course à l’eau et la course aux déchets), qui seront organisés l’été sur les plages afin de toucher le maximum de public, notamment les plus jeunes. Au terme de la formation, un test et des scénarios pour évaluer les connaissances et les acquis des jeunes ont été organisés. Cette année, en raison du manque de moyens, tous les candidats qui ont participé à la formation n’ont pas pu être embauchés et ce sont finalement 13 responsables de plage ont été retenus pour travailler toute la période estivale.

Les personnes non retenues seront néanmoins sur liste d’attente et pourront être appelées pendant l’été. En effet, il arrive que des responsables de plage ne restent pas toute la période de l’opération pour diverses raisons (difficulté de travail, chaleur, etc). Par ailleurs, à l’issu de la formation tous ont reçu un certificat de formation qui détaillent les connaissances acquises. Ils pourront le faire valoir lors de leurs prochaines recherches d’emploi par exemple. Pour rappel, durant cette opération estivale une centaine de poubelles mise à disposition afin d’inciter le grand public à adopter les bons gestes. En 2016, 12 957 sacs de déchets ont été collectés et on estime que près de 70 700 estivants ont été sensibilisées.

j'aime ma plage

Retrouvez nous du 17 juillet au 30 août sur les plages de Madraba, au Km25, au Km26, à Imi Ouaddar, à Aghroud1, à Aghroud 2 et à Imssouane !

 Merci à l’Institut Français d’Agadir de nous avoir prêté leurs locaux pour effectuer la formation ! Un grand merci à notre partenaire Coca-Cola.

Side event COP22: Climate Open Zone

Le Climate Open Zone (COZ) organisé par l’association Zéro Zbel, est un festival écologique  et éducatif à 100%. Il était organisé en parallèle avec la COP22 du 07 au 14 novembre au jardin Sidi Bou Aamer dans un quartier populaire Riad Laarousse de l’ancienne médina de Marrakech.

Climate Open Zone

Le programme du festival proposait de nombreuses activités à destination des habitants du quartier (notamment des enfants) sur différents thèmes : Design, villes durables, social entrepreneuriat, océans, permaculture, zero-waste, énergies renouvelables, finance-climat, recyclage. Ces activités se sont déroulées toute au long de la semaine à travers des conférences, ateliers, expositions, spectacles, débats et projection de film. Animées par des jeunes bénévoles, porteurs de projets et écologistes passionnés venus de divers horizons, ce festival a permis de formidables rencontres!

Climate Open Zone

Les conférences été autant d’occasions pour partager des expériences et idées dans différentes domaines comme la démarche du fondateur de Zéro Zbel, Mamoun Ghalab qui a donné des exemples d’éco-gestes à travers son expérience « Zero Zbel », qui lui a permis de réduire sa production de déchets ménagers de 96%. Est-il possible de suivre ce concept pour mieux protéger notre environnement ?

Parmi les conférences qui ont attirés l’attention des visiteurs, celle du grand voyageur marocain Anas Yakine qui a raconté ses expériences de voyages, ses aventures et ses futures projets à travers sa conférence « Voyager autrement : récit d’un voyage de 5000 km à pied au Maroc ».  Le jeune voyageur a encouragé les jeunes à découvrir le Maroc à travers leurs propres expériences et à s’ouvrir sur le monde.

Climate Open Zone

Parmi les autres activités marquantes de cette semaine, le spectacle « 9lil wmdawem » de la troupe DABATEATR a fait le bonheur des enfants! Le concept était d’inviter le public à choisir un thème lié à l’environnement, à improviser une scène théâtrale et à les intégrer en tant qu’acteurs!

Climate Open Zone

Le Festival a également accueilli tout un panel d’ateliers, de véritables moments de partage et de dialogue entre le public et les intervenants sur les différents thèmes : réflexion sur les villes durables, protection des océans, découverte de la permaculture, yoga/méditation, fabrication de produits cosmétiques et ménagers naturels….

Climate Open Zone

Surfrider Foundation Maroc était présente à travers son exposition « Océan/Climat » destiné au grand public. L’équipe SFM a pu sensibiliser près de 150 enfants par le biais d’ateliers animés quotidiennement autour de la protection des océans et du changement climatique. 

Climate Open Zone

L’objectif de ces ateliers était de sensibiliser les enfants du quartier sur des notions environnementale de base (climat, changement climatique, causes et conséquences), mais aussi sur le thème de l’océan à la fois maitre et victime du climat (poumons de la planète, pompe à carbone, régulateur de climat, origine de la vie / acidification des océans, dégradation de la biodiversité marine, migration des espèces). Enfin, l’objectif était d’expliquer aux jeunes les ambitions et enjeux de la COP22 de Marrakech, en les liant à des ecogestes simples à adopter pour protéger le climat et l’environnement. SFM est particulièrement fière d’avoir participé à ce festival et ainsi contribué à une prise de conscience de cette génération de demain.

Climate Open Zone

Le dernier jour de la COZ, SFM à animé un débat sur la problématique de la pollution de leur quartier. Les enfants de Riad Laarous été au rendez-vous pour s’exprimer et faire entendre leur voix. Ils ont expliqué cette situation par un manque de l’éducation et l’inconscience des impacts de leurs gestes quotidiens. Ils ajoutent que la majorité des habitants respecte la propreté de leur maison tandis qu’elle néglige celle de leurs des espaces publics (écoles, rues, jardins…). Les jeunes participants ont proposé des solutions pour lutter contre cette problématique. La première était d’exiger des amendes et des sanctions contre toute personne jetant ses déchets par terre (ils ont illustrés le succès de l’Europe sur cette méthode). Les autres solutions selon les enfants de Riad Laarouss étaient d’organiser des journées de sensibilisation et de nettoyage collectif, sans oublier de mettre en place de la police environnementale.

Climate Open Zone

A l’image de la COP22, le Climat Open Zone a été un véritable festival de l’action! L’énergie déployée par les participants, aussi bien animateurs que spectateurs, a énormément apporté au jardin Sidi Bou Aamer, pour en faire un exemple de lieux collectif de divertissement (skate parc et parc de jeux fabriqués en matériaux recyclés, plantation d’un potager, aménagement d’un compost collectif et réalisation d’une fresque murale). Ces réalisations ont redonné vie au jardin et ont crées des grands de bonheur pour les enfants de Riad Laarouss. C’est toute la population de ce quartier populaire qui s’est réapproprié son espace public!

Climate Open Zone

Surfrider Foundation Maroc tient à féliciter l’association Zéro Zbel pour la réussite de cet événement et son implication dans le développement durable.
Merci également à tous les bénévoles qui ont participé à cette réussite et aux enfants pour leur bonne humeur!

       Un grand merci à Français Du Monde – Maroc pour le  financement des sculptures artistique exposée sur le stand de Surfrider OCEAN & CLIMAT.

Climate Open Zone

 

Climate Days Workshops

L’association Zéro Zbel a organisé au mois de septembre l’évènement « Climate Days Workshops» à Casablanca. A travers un ensemble d’ateliers de formations et d’échange sur le changement climatique, cet événement s’adressait à tous les jeunes, associations et collectifs engagés pour la protection de l’environnement et souhaitant porter des initiatives de sensibilisation. Les Climate Days Workshops avaient pour but de partager des outils et méthodes permettant d’organiser des initiatives de sensibilisation efficace et de découvrir les connaissances essentielles liées au changement climatique, à ses impacts et aux solutions existantes.

Climate Days Workshops

L’équipe de Surfrider Foundation Maroc a participé aux ateliers du 24 et 25 septembre avec un programme diversifié. La première journée s’est articulée autour du changement climatique (ses causes, l’historique des négociations internationales, débat sur les challenges que notre pays doit relever, les solutions pour lutter contre le changement climatique et sur la place des jeunes citoyens dans ce processus) et une réflexion sur les éco-gestes pour réduire notre impact sur le changement climatique sous formes des ateliers (différents secteurs : agricoles, transport, énergies et consommation).

Climate Days Workshops

 La deuxième journée était sous formes d’échanges entre les différents participants : présentation des idées de projets respectifs, réflexion, feedback, conseils et analyse. Des exemples d’implication citoyenne ont été présenté, tels que le projet photographique « ZBEELA » auquel nous vous invitons à participer à travers le hashtag #zbeela

Climate Days Workshops

Surfrider Foundation Maroc remercie l’association Zéro Zbel pour cette initiative de rassemblement des jeunes et des ONG autour du climat. On se vous donne rendez-vous au festival « Climate Open Zone » organisé par notre partenaire Zéro Zbel qui aura lieu à Marrakech en parallèle de la COP22 dans le jardin Riad Larousse!