Agadir: Forum des associations 2017

L’association Brillant d’espoir a organisé la quatrième édition du forum des associations le week-end du 1er au 2 avril 2017. Afin de mobiliser les acteurs associatifs pour cet évènement, une formation était offerte le samedi à DAR ELFIDIA, sous le titre « le rôle de la communication dans le travail associatif » encadré par Mr Aazdine ALFATHAOUI.

http://www.surfridermaroc.com/wp-content/uploads/2017/04/SURFRIDERMAROC_froum

Cette formation a été réalisée sous forme d’un débat entre les associations. Elle a été une opportunité de discuter sur les stratégies de communications interne de chaque association ainsi que sur la relation entre la presse et les organisations associatives.

http://www.surfridermaroc.com/wp-content/uploads/2017/04/SURFRIDERMAROC_froum

Les organisations et les journalistes ont des missions en communs, il s’agit de sensibiliser et de porter l’information auprès du public. Les associations Gadiries présentes lors de cette formation reprochent souvent aux journalistes locaux le manque de communication sur leurs activités et leurs projets.

Le forum a eu lieu le dimanche à la place Alwahda sur la corniche d’Agadir. Cette manifestation a été l’occasion de partager et d’échanger les expériences, les compétences et les actions réussies entre tous les participants. La raison principale de la participation de Surfrider Foundation Maroc était de faire connaître notre association et nos activités auprès des Gadiris et des visiteurs du forum, mais aussi auprès des élus et des autres associations.

http://www.surfridermaroc.com/wp-content/uploads/2017/04/SURFRIDERMAROC_froum.jpg

Cet évènement a réuni une vingtaine d’associations et plus que cent visiteurs qui étaient curieux de voir les acteurs associatifs réunis au même endroit. L’événement a aussi permis de profiter des activités, des animations (musique, danses, clowns, shows, etc.) mises en place lors de cette journée.

Surfrider Foundation Maroc remercie tous les visiteurs qui encouragent le travail associatif et le volontariat à Agadir. Nous félicitons également toutes les associations qui ont participé à ce forum. Un grand merci à l’association Brillant d’Espoir qui ne cesse de réunir et accompagner les jeunes Gadiris.

http://www.surfridermaroc.com/wp-content/uploads/2017/04/SURFRIDERMAROC_froum

 

 

Essaouira a réussi son festival « Les Océanes »

La ville d’Essaouira a accueilli la première édition du festival « Les Océanes ». Ce festival dédié à la culture surf, à l’environnement, à l’art et aux sports nautiques était organisé par l’Institut Français d’Essaouira. Pendant 4 jours (du 8 au 12 mars 2017), l’Institut Français d’Essaouira a proposé de nombreuses activités au public, qui a répondu présent.

Surfrider Foundation Maroc a eu l’honneur de participer à cette première édition du festival pour lequel il était invité pour mener des séances de sensibilisation à l’environnement. Lors de 3 séances de sensibilisation réalisées auprès d’un public scolaire, Surfrider Foundation Maroc a abordé deux sujets différents : l’environnement littoral et la thématique « Océan & Climat ».

océanes

Ecole Albouhaira

Le jeudi 9 mars, les séances se sont déroulées dans les locaux de l’Institut Français d’Essaouira. Le matin, les élèves de l’école Albouhaira ont été sensibilisés à l’impact des déchets aquatiques. L’après-midi, les collégiens du lycée collégial Mohamed VI ont eu été sensibilisés à la thématique « Océan et climat ». Vendredi 10 mars, les animateurs de SFM se sont déplacés au lycée Akensous pour parler également de la thématique « Océan et climat » à des élèves en sections internationales Bac option français. les océanes

  Collège Mohamed VI

Chaque séance a débuté par des ateliers thématiques afin d’encourager les élèves à travailler en groupe et à débattre entre eux. Les interventions se sont à chaque fois poursuivies par la présentations de diapositifs pédagogiques. Les interventions de SFM se sont très bien passées, les élèves se sont montrés impliqués et les séances ont été constructives.

Malgré la « conscience environnementale » dont font preuve les élèves, notons que ces séances de sensibilisation sont particulièrement utiles étant donné le peu d’informations disponibles sur des thèmes particuliers mais extrêmement importants tels que les déchets aquatiques ou le rôle de l’océan en faveur du climat.

Afin de connaître le rôle que joue l’océan sur le climat et les impacts du changement climatique sur l’océan, nous vous invitons à naviguer sur la plateforme océan climat.

 océanes

 Lycée Akensous 

 » Un Océan en bonne santé, c’est un climat préservé… car, oui, l’océan fait partie des solutions que nous proposons pour dessiner nos lendemains climatiques »

  Le troisième jour du festival, SFM a organisé une initiative océane. Madame Anne DUBOURG, la directrice de l’institut Français d’Essaouira, a introduit cette journée en expliquant aux participants du grand nettoyage de plage l’intérêt du festival ainsi que l’importance que jouent les jeunes dans la préservation de l’environnement.

Le champion international de Windsurf, le saouiri Boujmaa GUILLOUL, était présent afin d’encourager lui aussi les jeunes à préserver le littoral et l’Océan. Il a invité les participants à l’Initiative Océane à s’initier aux sports nautiques (surf, le windsurf, le kitesurf…), dont la pratique est une motivation pour garder les mers propres (à ce propos, dans le cadre du festival, des initiations gratuites au surf était proposées samedi et dimanche par des clubs de surf de la ville).

océanes essaouira

SFM a conclu l’introduction de la journée par une petite présentation de l’association et a expliqué l’objectif des initiatives océanes avant de commencer le nettoyage.

Grâce à la participation de près de 100 étudiants de l’Ecole Supérieure de Technologie  d’Essaouira, le grand nettoyage de plage s’est déroulé dans la bonne humeur. La plage d’Essaouira était déjà propre et cela grâce aux efforts fait en ce sens par la municipalité et la société OZONE ENVIRONNEMENT. La quantité de déchet ramassé était toutefois conséquente et l’objectif du nettoyage était d’éveiller la conscience des gens à la problématique des déchets aquatiques.

 Le festival a aussi permis au public de découvrir ou de redécouvrir le « beach art ». L‘artiste Sam Dougados, a réalisée des fresques sur le sable avec la participation de nombreux bénévoles. L’artiste plasticienne Daginsky a animé plusieurs ateliers de customisation de planches de surf.

festival les océanes

En parallèle de ces activités, le programme était très riche culturellement, avec la projection des films « Into the sea » de Marion Poizeau et « l’Appel de la vague » de Damien Vercraemer. Vendredi soir, un concert de Maâlem Omar Hayat a mis l’ambiance à l’Institut Français d’Agadir. Le festival s’est clôturé dimanche 12 mars par une démonstration de windsurf orchestrée par Boujmaa GUILLOUL.

Surfrider Foundation Maroc tient à féliciter l’Institut Français d’Essaouira ainsi que tous les partenaires et les organisateurs pour la réussite de la première édition de ce grand événement « Les Océanes ». SFM remercie particulièrement l’équipe de l’Institut Français pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé.

Mission de découverte à la commune rurale Arbaa Sahel

Le 31 janvier 2017, l’équipe de Surfrider Foundation Maroc était en mission de découverte à la commune rurale Arbaa Sahel qui située à la province de Tiznit.

Après un trajet de deux heures depuis Agadir, l’équipe SFM y a été accueillie par Monsieur Brahim Safini, son Président. Il a commencé par expliquer sa stratégie et sa politique de développement durable dans le village. Plusieurs projets sociaux et environnementaux ont été envisagés dans cette région.

Une fois le programme des visites de la journée présentée, Monsieur Safini, Monsieur Ahmed Boutkirane (chargé de développement durable dans l’association Tamounte Sahel) et l’équipe SFM se sont mis en route vers les sites des différentes réalisations et des futurs projets de la commune d’Arbaa Sahel.

laarba sahel1

La première étape a été la visite du centre socioculturel qui est dans sa phase finale (le chantier est avancé à 80%). Ensuite, ils se sont arrêtés à la maison des étudiants qui reçoit un nombre important d’étudiantes et d’étudiants villageois qui viennent de différents douars.  Leur hébergement et leur nourriture sont pris en charge par la commune Aarbaa Sahel.

La troisième étape était la découverte de la ferme pédagogique. Cet espace permet à la nouvelle génération d’apprendre les techniques de l’agriculture et la protection de l’environnement via les visites des établissements scolaires.

La maison des étudiants et le restaurant scolaire s’approvisionnent en partie avec les produits de la ferme pédagogique (lait, viande, blé…) ce qui représente des économies budgétaires pour la commune.

jjjj

La commune a aussi donné une opportunité aux investisseurs voulant participer au développement durable du village. Une société de produits du terroir est en train de s’installer dans le village de Lkerma. L’objectif de cet investissement est la valorisation des produits du territoire et la création d’emplois pour les jeunes de la commune Arbaa Sahel.

Après ces différentes escales, un stop s’est imposé sur les belles plages de la région. Malheureusement comme toutes les plages du Royaume, la pollution est toujours présente et des projets immobiliers sont implantés sur les côtes. Un camping international et une corniche sont des projets futurs de la commune.

Surfrider Foundation Maroc sera un futur partenaire dans la problématique de conservation des plages ainsi qu’un acteur important dans la sensibilisation de la population.

Le dernier arrêt de cette expérience riche de l’équipe de SFM s’est fait dans les locaux de l’association Bani. Association qui vient en aide aux malades et qui favorise l’accès aux soins et à la santé. Cette association joue un rôle très important dans le développement durable de la région, elle s’occupe aussi des étudiants universitaires, des femmes…

jjjjlll

Cette visite a été une opportunité pour l’équipe de Surfrider Foundation Maroc de constater l’implication des communes pour le développement des villages. La commune d’Arbaa Sahel est un exemple de responsabilité et d’engagement.

L’association SFM félicite Monsieur Brahim Safini, Président la commune rurale de l’Arbaa Sahel pour son implication comme elle remercie Mr Ahmed Boutkirane et tous les membres de l’association Bani.

 

Eco-Ambassadeurs : La future génération engagée pour l’environnement

Surfrider Foundation Maroc œuvre dans l’éducation et la sensibilisation depuis plusieurs années. SFM est consciente de l’existence de nombreux problèmes environnementaux dans les établissements scolaires de  la région. Pour cette nouvelle année 2017, l’association aimerait concrétiser son projet « Eco-Ambassadeurs ». Une véritable initiative d’éducation environnementale.

Les établissements scolaires marocains publics ne disposent pas de moyens financiers pour donner une solution à ces problèmes environnementaux, pourtant nous sommes convaincus que les élèves ont un grand potentiel pour les identifier, ainsi qu’une force de propositions dynamique et pertinente. D’après notre expérience, les jeunes sont majoritairement conscients des problèmes environnementaux dans leur vie quotidienne et ils sont prêts à mettre en œuvre des solutions concrètes. Un encadrement est nécessaire pour pouvoir accompagner ces jeunes dans leurs démarches, et faire de l’école un modèle de vie éco-citoyenne en collectivité.

16176753_1354734127932938_1556414679_n

C’est la raison de la mise en place du projet « Eco-Ambassadeurs ». Ce projet vise à former des éco-ambassadeurs pour créer une prise de conscience générale autour de l’environnement et faire des élèves d’aujourd’hui, des citoyens responsables de demain.

Il a aussi pour objectif la dynamisation autour d’un programme pertinent, des clubs de l’environnement déjà existants. Grâce à ce projet pilote, nous souhaitons établir un diagnostic des problématiques environnementales à l’école et mettre en œuvre des solutions concrètes. Cette démarche d’analyse et d’action doit être faite par les élèves eux-mêmes, en concertation avec le corps enseignant (encadrants du club de l’environnement et chefs d’établissement). Le but est d’impliquer au maximum les acteurs de ce lieu de vie et d’apprentissage.

Enfin, il s’agit de créer des liens durables entre les établissements d’horizons différents (littoral, rural et urbain) afin d’encourager les échanges et relations pour d’éventuels projets futurs.

يسيسيس                                                       Création du club de l’environnement « Collège Al bouhtouri » 

Pour encadrer et former ces clubs, l’équipe SFM mènera dans un premier temps des séances de sensibilisation avec les clubs sur deux thématiques : Protection du littoral & Océan et Climat.

L’action s’organisera ensuite dans chaque établissement 3 ateliers portant sur les thèmes suivants : « Eau / Énergie », « Déchet / Recyclage » et « Biodiversité / Alimentation » .

Ces ateliers seront animés par notre équipe et auront pour but d’encourager les clubs à organiser eux-mêmes des ateliers complémentaires sur ces thèmes durant l’année scolaire.

يؤيسي

   L’activité de la plantation initier par le collège Al Bouhtouri, à l’école Almouaj Tamraght

Les résultats de ces ateliers seront présentés lors de la Journée Mondiale de l’Environnement qui viendra conclure le projet. Durant cette journée festive, chaque établissement présentera son travail au moyen de panneaux d’affichage, maquettes, photos, vidéos… Les clubs auront ainsi le plaisir de partager leurs expériences et de comparer les solutions mises en œuvre localement, propres à chaque environnement (littoral, rural et urbain).

Un concours d’éco-ambassadeur sera également lancé au début du projet afin d’inciter les élèves à adopter un regard critique et artistique sur la démarche du projet. Pour honorer ces éco-ambassadeurs, des prix seront remis afin de récompenser ces jeunes.

Finalement les résultats attendus de ce projet sont les suivants :

-         90 éco-ambassadeurs formés, capables de transmettre l’information à leur entourage (camarades/famille) et de montrer l’exemple.

-          Plus de 2000 personnes sensibilisées indirectement (élèves, corps enseignants, personnels des établissements, parents d’élèves).

-          3 clubs d’environnement consolidés pour des actions sur le long terme.

-          1 réseau actif entre les 3 collèges pour de futurs projets.

-          Un impact positif et durable sur le comportement des élèves envers l’environnement.

Le programme :

Date

Lieu

Sujet

Intervenants

Décembre

Al Bouhtouri

Rencontre avec l’établissement, présentation du projet, identification du club de l’environnement

L’équipe SFM, chef d’établissement et encadrant du club de l’environnement

NablousTaghazout

Riad Imsouane

Début janvier

Paradis Plage

Journée rencontre/ partage/jeux et établissement du planning / lancement du concours

Équipe SFM, encadrants clubs et jeunes éco-ambassadeurs

Janvier

Al Bouhtouri

Séance de sensibilisation « Déchets aquatiques » et « Océan et climat »

Animateurs SFM, encadrant et éco-ambassadeurs

NablousTaghazout

Riad Imsouane

Février

Al Bouhtouri

Diagnostique environnemental de l’établissement

Animateurs SFM, encadrants et éco-ambassadeurs

NablousTaghazout

Riad Imsouane

Fin Février

Institut Francais

Journée réflexion / débat « solutions »

Équipe SFM, encadrant, éco-ambassadeurs

Mars : 22 mars journée mondiale de l’eau

Al Bouhtouri

Atelier « Eau / Énergie »

Animateurs SFM, encadrant et éco-ambassadeurs

Nablous Taghazout

Riad Imsouane

Avril : 22 avril journée mondiale de la terre

Al Bouhtouri

Atelier « Déchet »

Animateurs SFM, encadrant et éco-ambassadeurs

NablousTaghazout

Riad Imsouane

Mai : 22 mai journée mondiale de la biodiversité

Al Bouhtouri

Atelier « Biodiversité / Alimentation »

Animateurs SFM, encadrant et éco-ambassadeurs

NablousTaghazout

Riad Imsouane

5 juin : journée mondiale de l’environnement

Paradis Plage

Journée festive, exposition des résultats et concourt

Équipe SFM, chef d’établissement, représentant de la délégation, partenaires du projet, encadrants clubs et jeunes éco-ambassadeurs

 

Surfrider Foundation Maroc est encore à la recherche des nouveaux partenaires qui pourraient financer le projet « Eco-Ambassadeurs », sous forme de dons matériels/en nature ou à travers une aide financière.

 

 

 

Climate Days Workshops

L’association Zéro Zbel a organisé au mois de septembre l’évènement « Climate Days Workshops» à Casablanca. A travers un ensemble d’ateliers de formations et d’échange sur le changement climatique, cet événement s’adressait à tous les jeunes, associations et collectifs engagés pour la protection de l’environnement et souhaitant porter des initiatives de sensibilisation. Les Climate Days Workshops avaient pour but de partager des outils et méthodes permettant d’organiser des initiatives de sensibilisation efficace et de découvrir les connaissances essentielles liées au changement climatique, à ses impacts et aux solutions existantes.

Climate Days Workshops

L’équipe de Surfrider Foundation Maroc a participé aux ateliers du 24 et 25 septembre avec un programme diversifié. La première journée s’est articulée autour du changement climatique (ses causes, l’historique des négociations internationales, débat sur les challenges que notre pays doit relever, les solutions pour lutter contre le changement climatique et sur la place des jeunes citoyens dans ce processus) et une réflexion sur les éco-gestes pour réduire notre impact sur le changement climatique sous formes des ateliers (différents secteurs : agricoles, transport, énergies et consommation).

Climate Days Workshops

 La deuxième journée était sous formes d’échanges entre les différents participants : présentation des idées de projets respectifs, réflexion, feedback, conseils et analyse. Des exemples d’implication citoyenne ont été présenté, tels que le projet photographique « ZBEELA » auquel nous vous invitons à participer à travers le hashtag #zbeela

Climate Days Workshops

Surfrider Foundation Maroc remercie l’association Zéro Zbel pour cette initiative de rassemblement des jeunes et des ONG autour du climat. On se vous donne rendez-vous au festival « Climate Open Zone » organisé par notre partenaire Zéro Zbel qui aura lieu à Marrakech en parallèle de la COP22 dans le jardin Riad Larousse!