Français Du Monde soutient Surfrider Foundation Maroc

L’association Français du Monde Maroc (FDM) soutient Surfrider Foundation Maroc (ONG de la protection de l’environnement littorale)! A l’occasion de la COP22 de Marrakech, FDM a financé la création de lettres sculptées en bois par l’artiste Jeff Rebecchini. Ces lettres représentant le thème défendu par l’ONG Surfrider Foundation Maroc : « OCEAN & CLIMAT », ont été exposées lors du festival CLIMATE OPEN ZONE au jardin Riad Laarous.

Français du Monde

Ces sculptures ont servi à attirer l’attention du public et à sensibiliser les enfants sur la notion du tri sélectif des déchets. SFM à montrer aux enfants que le fait de trier chaque matière (plastique, carton, verre) afin qu’elles soient recyclées, peut être une véritable solution face à la problématique de la pollution dans nos Océans. Trier ses déchets pour en permettre le recyclage est aussi une façon de participer à la préservation de notre planète (gestion des ressources naturelles, économies d’énergie, limitation des émissions de gaz à effet de serre). Cette exposition avait également un autre objectif ; celui de montrer l’importance du rôle de l’Océan dans la régulation du climat et la lutte contre le changement climatique. Pour expliquer cette relation étroite entre l’Océan et le Climat, des ateliers ont été animés.

Surfrider Foundation Maroc était  présente dans les négociations de la COP22 et particulièrement lors de la journée Océan. Elle a également organisé  une journée scolaire sous le thème » les élèves portent la voix de l’Océan« , voir article ici.

Surfrider Foundation Maroc tient à remercier l’association Français Du Monde- Maroc pour leur collaboration ainsi que leurs soutien.

Français du Monde
Français du Monde

Agadir: Le continent africain face au développement durable et à la lutte contre le réchauffement climatique

Dans le cadre de la COP22 de Marrakech, des jeunes africains de différentes organisations à savoirla Confédération des Etudiants et Stagiaires Africains au Maroc (CESAM),  l’Association des Élèves Etudiants Africains au Maroc (ASEESIM) et l’équipe de recherche en Management, Entrepreneuriat et Communication d’UNIVERSIAPOLIS, organisent une journée sous le thème « Développement durable et lutte contre le réchauffement climatique comme moteur de la coopération sud-sud »  le 03 novembre à Agadir.

développement durable

Cet événement est une occasion unique d’impliquer la population africaine et représente une véritable opportunité pour que les acteurs économiques et les entreprises de s’engager dans le  développement durable.

Cette journée vise aussi à mettre en contact les ONG et leurs donnent la parole afin de partager leurs expérience et de confronter leurs difficultés. Ces acteurs associatifs jouent un rôle très important dans la sensibilisation à la problématique climat dans la société africaine. La population africaine reste peu sensibilisée à cette problématique bien qu’elle soit parmis les premières victimes des conséquences du changement climatique.

L’Afrique subis des conséquences dévastatrices qui menacent de plonger des millions de personnes dans l’extrême pauvreté d’ici 2030, principalement à cause de rendements agricoles plus faibles, de prix alimentaires plus élevés et des effets négatifs de ce changement sur la santé. C’est pour cette raison que ces jeunes africains ont tracé des objectifs pour consolider le développement durable sur leur continent, tels que:

  • présenter les enjeux et les réalités du développement durable en Afrique ainsi que les initiatives mises en place dans le cadre du DD et de la lutte contre le CC
  • faire la promotion d’initiatives innovantes dans le cadre du  développement durable
  • permettre aux participants de concevoir et développer un projet solide dans les domaines du tourisme durable, de l’agriculture et de la pêche durable ainsi que dans le recyclage
  • créer une plateforme d’échange d’informations, d’expériences et de contacts entre les partenaires de développement (producteurs, opérateurs, consommateurs, décideurs politiques,chercheurs et analystes, …).

A l’occasion de cette journée, différentes activités seront présentées autour d’ateliers et de panels sur les thèmes suivants : Les enjeux de la corporate sustainability, la finance verte, la législation en matière d’environnement, la compétitivité de l’entreprise. Cette journée est ouverte à tous : étudiants, entreprises, associations et décideurs.

Surfrider Foundation Maroc est partenaire dans cette journée. L’association est inviter à partager son expérience dans le domaine de la sensibilisation et son engagement dans le DD, elle intervient ainsi sur la vision des populations par rapport à la question du developpement durable.

SFM tient à féliciter toutes les associations étudiantes africaines qui ont pris l’initiative d’organiser cette conférence qui va porter la voix du continent africain lors de la COP22!

Pour plus de détails sur cette conférence rejoignez : DD Afrique-Souss Massa

Surfrider Foundation Maroc à la COY12

La COY est une Conférence de la Jeunesse (Conference of Youth en anglais) qui permet chaque année depuis 2005 à des jeunes du monde entier de se rassembler avant la Conférence des Parties (COP) organisée par l’ONU

Cette année la COY12 se tiendra à Marrakech du 4 au 6 novembre, soit juste avant la tenue de la COP22 pour aider à construire une dynamique d’action climat ambitieuse et mettre en valeur les rôles de chacun la mise en œuvre effective de l’accord de Paris qui entrera en vigueur le 4 novembre . La COY12 est organisée par les acteurs associatifs et la jeunesse marocaines en collaboration avec YOUNGO, l’organisation non gouvernementale officielle de la jeunesse auprès de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). L’objectif est d’impliquer la jeunesse du monde entier et de donner aux jeunes marocains notamment une voix lors de la COP22.COY12La conférence sera axée sur le rôle de l’éducation et du renforcement des capacités dans l’autonomisation des jeunes à prendre des mesures contre le changement climatique et à apporter des changements positifs au sein de la société.

L’équipe de Surfrider Foundation Maroc est impliquée dans la COY12 et plus précisément dans la groupe de travail « programmation ». Elle représente la communauté Océan et à ainsi choisi d’orienter sa participation est autour du thème « Océan & Climat ». Dans ce cadre, le 06 novembre de 9h à 12h, SFM propose une conférence sur « Les courants marins & Réchauffement Climatique » qui sera animée par Mr Elouizgani Hassan, professeur universitaire à la faculté IBNO ZOHR, spécialité l’Océanographie.

COY12

L’objectif de cette conférence est d’expliquer aux jeunes les courants marins à travers une vulgarisation scientifique et des exemples éloquents. Les grands courants marins qui circulent de manière permanente au sein des océans et répartissent sur la planète la chaleur solaire reçue par les masses d’eau constituent ce que l’on appelle la circulation océanique. Cette circulation est aussi dite thermohaline, puisqu’elle est actionnée par les différences de température et de salinité des eaux. Parmi les autres conférences proposées lors de la COY12, on trouve divers thèmes tels que : les migrations climatiques, l’industrie face aux challenges climatiques, climat et santé, agriculture intelligente en Afrique, etc…

En parallèle de cette activité, SFM organisera des ateliers qui contiennent des diapos, des films, des quizz, des expériences et des jeux ludiques. Il y aura de même une exposition sur la relation entre l’océan et le climat.

Surfrider Foundation Maroc vous donne rendez-vous à l’université Caddy Ayad du 04 au 06 novembre!

Sources : http://www.coy12.com/

 

Surfrider Campus Tour 22 – Escale Imsouane

Dans le cadre du Surfrider Campus Tour 22 (SCT 22), l’équipe SFM a mené plusieurs séances de sensibilisation dans la région d’Imessouane. Le SCT 22 est une caravane éducative visant à sensibiliser le grand public au changement climatique et la relation entre l’océan et le climat. Au 19 et 20 octobre, le SCT 22 a fait escale dans deux établissements scolaires et une coopérative de la commune rurale d’Imessouane. La majorité des habitants du village travaillant dans l’agriculture ou grâce aux ressources littorales, risquent d’être gravement impactés par les conséquences du changement climatique alors qu’ils subissent déjà les impacts de la pollution de l’environnement. C’est pourquoi SFM à choisi de donner une importance toute particulière à cette étape du Surfrider Campus Tour 22.

 

Surfrider Campus Tour 22

Le village d’Imesouane

Surfrider Campus Tour 22

L’équipe de Surfrider Foundation Maroc a réalisé sa première séance de sensibilisation à l’Ecole coranique Sidi Ahmed Ousaid qui a profité à plus de 45 élèves (à partir de 6 ans). Puis SFM a rendu visite à la Coopérative Toudarte où environs 100 femmes produisent de l’huile d’argan. Dans la coopérative, la majorité des femmes enlève les noyaux des noix d’argan de façon traditionnelle. Pour obtenir l’huile, les noyaux parcourent ensuite plusieurs étapes de lavage, grillage et pressurage. Mis à part le fait que les femmes perçoivent un salaire qui leur permette de subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille, la coopérative met aussi à disposition une crèche et une école pour leurs enfants. SFM a pu y sensibiliser une cinquantaine de femmes ainsi que treize élèves.

 

Surfrider Campus Tour 22

Les produits de la coopérative Toudarte

Surfrider Campus Tour 22

Le lendemain, trois séances de sensibilisation ont été menés au collège Ryad Imsouane au profit de près de 200 élèves.

Pendant ces séances, Younes a abordé le changement climatique, ses conséquences et les différents moyens pour lutter contre ce phénomène. À travers un diapositif et des expériences scientifiques, il a illustré concrètement l’effet de serre, l’élévation du niveau de l’océan, le réchauffement de la terre et l’acidification de l’océan.

Cette escale du SCT 22 a connu un véritable succès. Les 300 élèves et femmes sensibilisés étaient majoritairement très intéressés par la thématique et motivés de participer aux séances. SFM tient à remercier les partenaires locaux pour leur coopération et leur accueil chaleureux : Monsieur lhaj Ihihi – Président de l’association École coranique Sidi Ahmed Ousaid, Monsieur Mssaoudi Khalid – Directeur de Coopérative Toudart, Monsieur Ahmed Amzil – Responsable de la Coopérative Toudart, Monsieur Abdelah Amchtakou – Président de l’association Jeunes d’Imessouane, Monsieur Khalid Lmadi – Président de l’association Ryad Imessouane. Merci également à l’Ambassade de France pour son soutien et son appui financier.

Nous espérons que le SCT 22 continuera à rencontrer un tel succès, en éduquant un public encore peu sensibilisé aux questions environnementales. Depuis son lancement en mai 2016, le SCT22 a bénéficié à plus de 2000 personnes.

La Cigogne Volubile 2016

La Cigogne Volubile est un événement dédié à l’écologie en direction des jeunes lecteurs de 4 à 12 ans, La Cigogne Volubile. Le Printemps des livres jeunesse du Maroc, est placée cette année sous le signe de l’environnement.

Après Paris pour la COP 21, c’est au tour du Maroc d’accueillir la 22ème édition de la conférence internationale sur le climat. C’est pourquoi pendant 3 jours, de Meknès à Marrakech, d’Agadir à Oujda, de Tétouan à Rabat, d’Essaouira à Khouribga, auteurs, illustrateurs, conteurs, scientifiques et cinéastes sensibiliseront les plus jeunes à l’écocitoyenneté, à la biodiversité et à la préservation de la planète.

BeFunky Collage

Parce que la littérature aide les plus jeunes à grandir et à construire leur regard sur le monde, parce qu’elle enchante leur univers et pose des questions sérieuses, petits et grands sont conviés à ouvrir leurs yeux et leurs oreilles et à participer aux nombreuses activités.

Surfrider Foundation Maroc avait l’honneur de participer à cet événement visant à améliorer les niveaux des étudiants, ainsi qu’à les encourager à être des éco-citoyens dans le futur. Surfrider Foundation Maroc est intervenue deux jours à l’institut français d’Agadir dans le cadre de Cigogne Volubile avec deux ateliers. L’un sur le changement climatique et l’autre sur les alternatives aux sacs plastiques !

DSCF5762

Le but de ce premier atelier était d’expliquer à la nouvelle génération les enjeux, les causes et les conséquences du changement climatique, ainsi que de proposer des solutions sous formes d’éco-gestes que chaque individu doit suivre pour limiter les effets de ce phénomène.

Le deuxième atelier était sur le thème des alternatives aux sacs plastiques. Le but était de montrer aux enfants le danger des sacs plastiques sur l’environnement et sur la santé de l’homme. La peinture était présente pour dessiner, écrire des messages sur l’arrêt des sacs plastiques surtout que le Maroc sonnera la fin de ceux-ci le 1er juillet 2016.

DSCF5759

Les alternatives aux sacs plastiques sont diverses, cartons, tissus, bois …Les enfants étaient très créatifs et conscients de l’interdiction des sacs plastiques. Dans l’atelier différents messages en 3 langues, Arabe, Berbère et Français, étaient écrit sur les sacs : « Barka men lmika » « stop aux sacs plastique »…

BeFunky Collageللل

Surfrider Foundation Maroc remercie tous les enfants qui étaient présents dans ces ateliers ainsi que leurs encadrants. Nous tenons à remercier aussi notre partenaire l’institut français d’Agadir.