Initiatives Océanes Juin 2017: Lycée Français d’Agadir & SFM

Pendant le mois de juin, le Lycée Français d’Agadir en partenariat avec Surfrider Foundation Maroc a organisé trois Initiatives Océanes. Les deux premières ont été effectuées à l’embouchure d’Oued Souss située au sud d’Agadir, à la limite du parc National du Souss Massa. Elles se sont déroulées le jeudi 8, jour de la journée mondiale de l’Océan et le lundi 19 juin.
initiative océane
Les Initiatives Océanes, rappelons-le, sont des événements dédiés à la protection de notre littoral, de nos lacs et de nos oueds. Elles peuvent prendre différentes formes, mais s’articulent autour d’un nettoyage collectif de la plage et d’animations pédagogiques autour des thèmes de l’eau et des déchets. Ces opérations ont pour objectif de sensibiliser les scolaires et le grand public à la fragilité du milieu littoral. Il s’agit de susciter une prise de conscience environnementale, lors d’une journée conviviale.

Cette sortie pédagogique a permis aux enfants et aux participants de découvrir la zone humide d’Oued Souss. Avant le lancement du nettoyage de l’embouchure, l’équipe de Surfrider Foundation Maroc a fourni des explications sur les lieux, montrant notamment qu’il s’agit d’un endroit fragile, riche en biodiversité mais confronté à de graves problèmes de pollution.

L’objectif de ces animations est de sensibiliser les élèves à la problématique de la pollution, notamment sur les déchets jetés dans les terres qui finissent dans l’océan (c’est le cas aussi pour l’embouchure de l’Oued Souss). Il s’agit aussi de les inciter à protéger l’environnement et les ressources naturelles.
initiative océane

L’administration du Lycée Français d’Agadir avait déjà montré son engagement en faveur de l’environnement puisque SFM était déjà venue au sein de l’établissement y mener des séances de sensibilisation auprès des élèves. Ces derniers étant maintenant bien informés sur les sujets de l’environnement, notamment l’environnement littoral et marin.

Ces deux actions ont rassemblé près de 200 élèves, accompagnés de leurs professeurs et de parents d’élèves. Au total, ce sont près de 120 sacs de déchets qui ont été remplis ! Les élèves se sont montrés enthousiastes et motivés pour garder propre leur région.

initiative océane

  La troisième Initiative Océane a été menée avec une centaine d’élèves sur la plage d’Anza le 21 juin, une centaine d’élèves étaient présents ce jour-là. La quantité de déchets ramassée a été bien moins importante car les participants ont trouvé une plage très propre et cela grâce à la conscience des habitants d’Anza qui protègent leur littoral et aussi et surtout grâce aux efforts considérables des associations locales !

initiative océane

L’équipe Surfrider Maroc tient à remercier tous les élèves, l’équipe pédagogique du Lycée Français d’Agadir et  tous les bénévoles qui étaient présents pour aider et protéger le littoral et les richesses naturelles.

Opération Coca-Cola J’aime Ma Plage 2017: Formation au profit des Responsables de Plages

L’opération « Coca-Cola J’aime ma plage » débutera le 17 juillet sa sixième édition. Le projet de collaboration entre Coca-Cola et Surfrider Foundation Maroc vise à sensibiliser les estivants sur la problématique des déchets aquatiques mais aussi à nettoyer les plages pendant l’été. Pour cela, 13 responsables de plage effectueront un travail quotidien sur 7 plages de la région d’Agadir.

j'aime ma plage

 La campagne de recrutement lancée fin mai par Surfrider Foundation Maroc a débouché sur deux jours d’entretiens. La plupart des candidats ayant postulé était des étudiants universitaires. Suite aux entretiens, 28 candidats ont été sélectionnés pour bénéficier d’une formation de responsables de plage qui s’est tenue du 12 au 18 juin à l’Institut Français d’Agadir.

j'aime ma plage

 Pendant ces 5 jours, l’objectif était de donner aux jeunes les connaissances clés pour mener a bien des sensibilisations sur le thème de l’environnement ! Plus largement, la formation a permis d’apporter des connaissances poussées sur l’environnement et la manière de le conserver. La formation s’est déroulée en deux phases : une phase théorique et une phase pratique. Lors de la partie théorique nous avons abordé avec les jeunes des thèmes liées à l’environnement : le littoral, la biodiversité, la qualité de l’eau, les déchets, la pollution, l’océan, le climat, le changement climatique, les éco-gestes, les énergies renouvelables ou encore le bénévolat et l’engagement citoyens. La théorie avait pour objectif d’enrichir les connaissances des responsables de plage et de leur permettre d’engager des discussions sur la thématique de l’environnement avec le grand public.

19243360_1534949543293455_3046584876222765553_o

 En ce qui concerne la partie pratique, elle s’est présentée sous forme d’ateliers de sensibilisation (exercices, scénarios). Chacun des jeunes a été mis en situation et a été amené à jouer le rôle du responsable de plage avec une situation proposée. Pour cet exercice le candidate devait adapter son discours en fonction du public qu’il était supposé avoir face à lui (une famille, un groupe de jeunes, des enfants, des pollueurs, des pêcheurs, des plagistes, etc). Il s’agissait là de les familiariser à l’entrée en communication avec les estivants afin de réussir à les convaincre de protéger les plages et le littoral.

j'aime ma plage

 Les jeunes ont découvert aussi dans cette formation des jeux pédagogiques (le pollueur, la course à l’eau et la course aux déchets), qui seront organisés l’été sur les plages afin de toucher le maximum de public, notamment les plus jeunes. Au terme de la formation, un test et des scénarios pour évaluer les connaissances et les acquis des jeunes ont été organisés. Cette année, en raison du manque de moyens, tous les candidats qui ont participé à la formation n’ont pas pu être embauchés et ce sont finalement 13 responsables de plage ont été retenus pour travailler toute la période estivale.

Les personnes non retenues seront néanmoins sur liste d’attente et pourront être appelées pendant l’été. En effet, il arrive que des responsables de plage ne restent pas toute la période de l’opération pour diverses raisons (difficulté de travail, chaleur, etc). Par ailleurs, à l’issu de la formation tous ont reçu un certificat de formation qui détaillent les connaissances acquises. Ils pourront le faire valoir lors de leurs prochaines recherches d’emploi par exemple. Pour rappel, durant cette opération estivale une centaine de poubelles mise à disposition afin d’inciter le grand public à adopter les bons gestes. En 2016, 12 957 sacs de déchets ont été collectés et on estime que près de 70 700 estivants ont été sensibilisées.

j'aime ma plage

Retrouvez nous du 17 juillet au 30 août sur les plages de Madraba, au Km25, au Km26, à Imi Ouaddar, à Aghroud1, à Aghroud 2 et à Imssouane !

 Merci à l’Institut Français d’Agadir de nous avoir prêté leurs locaux pour effectuer la formation ! Un grand merci à notre partenaire Coca-Cola.

La Journée Mondiale de l’Océan

Surfrider Foundation Maroc, en partenariat avec Paradis Plage et Morocco Sailing Challenge, a célébré la Journée Mondiale de l’Océan, samedi 10 Juin 2017 à l’hôtel Paradis Plage. Deux événements majeurs ont ponctué la journée : la clôture du projet « éco-ambassadeurs » et la présentation du projet de tour du Maroc à la voile « Morocco Sailing Challenge », par Mehdi ROUIZEM et Hicham AAACHI, qui faisaient étape à Agadir.

océan

Cette journée a bien évidemment été l’occasion de rappeler l’importance qu’ont les océans dans notre vie quotidienne. La journée a débuté par l’intervention du Fondateur de SFM, Christophe Rebecchini, qui a présenté le bilan des projets de Surfrider, « Classes Bleues » et « Eco-Ambassadeurs ». Christophe a insisté sur le rôle de l’éducation et de la sensibilisation en milieu scolaire pour que la prochaine génération soit 100% éco-citoyenne. Après cette intervention, les partenaires du projet Eco-ambassadeurs ont pris la parole à tour de rôle. La Direction Provinciale de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, la Commune urbaine d’Agadir, Paradis Plage, HOFF distribution ont expliqué leur implication dans le projet, sans oublier de soutenir et d’encourager les éco-ambassadeurs. Ce sont ensuite des représentants des différents clubs de l’environnement des trois  établissements sélectionnés (AL BOUHTOURI TIKOUINE, IBN TOFAIL BENSRGAO, NABALOUS TAGHAZOUT) qui ont pris le relais pour présenter leurs activités, les ateliers et les projets réalisés pendant ce projet.

ocean1

Pendant les mois de travail passés avec eux, les éco-ambassadeurs se sont montrés à la hauteur. Ils ont présenté des travaux homogènes, créatifs en suivant une bonne logique. Sans oublier qu’il ont fait preuve d’un esprit d’analyse, d’un sens critique et surtout, ils ont proposé des solutions concrètes ! Ils ont su aborder avec justesse plusieurs thèmes comme la pollution, le recyclage, le traitement des eaux usées, l’environnement, le littoral, la biodiversité, etc. Grâce au suivi des professeurs et l’équipe de SFM, tous les clubs ont réussi leurs missions.

ocean2

La journée s’est poursuivie par le moment le plus attendu par les élèves, l’annonce des résultats des concours et la remise des prix. Les concours étaient partagés en trois catégories : projet, journal et photo ! Pour la catégorie journal, les éco-ambassadeurs ont travaillé sur différents sujets : le littoral du Cap Ghir, les effets négatifs des sacs en plastiques et le rôle des clubs de l’environnement au sein des établissements scolaires. Concernant le concours photo dont le thème était « les éco-gestes », il était ouvert à tous les élèves des établissements participants. Le tableau ci-dessous résume les résultats des concours :

Résultats
Projet 1-IBN TOUFAIL
2-AL BOUHTOURI
3-NABLOUS  
Journal 1-AL BOUHTOURI
2-IBN TOUFAIL 
3-NABLOUS  
Photo 1- Ismail Atjar
2-Mohammed Oujaa
3-Khadija Oufares

morocco_sailling_challle

  Afin de les féliciter pour leur participation, notons que tous les participants ont reçu des prix offerts par les partenaires (matériel de sport de glisse, tickets d’entrée au Croco Parc, tickets d’entrée à Acqua Parc, séances de surf, etc). Les intervention se sont terminées par la présentation du projet  Morocco Sailling Challenge. Mehdi et Hicham se sont lancé le défi de faire un Tour du Maroc à la Voile sur un catamaran de sport, sans cabine ! Le trajet le long de la côte marocaine s’est fait en 6 étapes : Saidia, Tanger, Mohammedia, Agadir, Laayoune et Dakhla, soit un total de 2 400 km. Le but de leur projet est de faire la promotion du littoral marocain et de développer leur sport favori : la voile, ainsi que tous les sports nautiques.‘après-midi, Medhi et Hichem ont même proposé des cours d’initiations au catamaran aux jeunes éco-ambassadeurs. La journée s’est terminée par l’hymne national et un petit nettoyage de plage ! morocco_sailling1 Surfrider Foundation Maroc remercie tous ces partenaires(La Direction Provinciae de l’Education Nationale et de la Formation Professionnellela Commune urbaine d’AgadirParadis Plage, HOFF distribution,Croco Parc, Atlantica Parc, Travel Surf Morocco) pour ce bel événement ainsi que tous les professeurs, l’équipe pédagogique des établissements assistés et bien sure tous les élèves !

océan

Forum de la mer 2017

« La Mer, notre richesse » : la 5ème édition du forum de la mer s’est tenue du 3 au 8 mai à la ville d’El Jadida et a une nouvelle fois mis en avant l’Océan et l’importance qu’il représente. L’événement était organisé par le cabinet conseil Eganeo et l’ONG Planète citoyenne, qui confirment leur ambition environnementale de conservation du patrimoine océanique.

Forum de la mer 2017

Le forum a été l’occasion pour le public de découvrir ou de redécouvrir l’importance de la richesse marine à travers des rencontres, conférences, séances plénières, ateliers d’experts nationaux et internationaux, projections de films, activités culturelles, sportives et éducatives. Le public jadidi s’est montré curieux et était au rendez-vous pour profiter d’un événement au programme riche.

Surfrider Foundation Maroc a répondu présent pour la quatrième année consécutive. Lors de la conférence « SET UP FOR THE SEA », la responsable communication de Surfrider Maroc, Rkia DROUICHE, est intervenue aux côté de Simon BERNARD (Co-fondateur de Plastic Odyssey),  de Saad ABID (Fondateur de l’association “Bahri Dima Clean”) et de Badr IDRISSI (Co-fondateur et Président Directeur Général de Smarter Life Innovations) pour parler de son expérience et de son engagement en faveur de la protection de littoral. Les intervenants ont également évoqué les grands projets, actions et initiatives qui sont organisés en faveur de la préservation des mers, et le littoral.

Forum de la mer 2017

Dans l’archipel des enfants, lieu où étaient regroupés les différents stands dédiés aux plus jeunes, plusieurs actions ont été menées entre art, peinture, initiations à la plongée, cirque, etc.
Surfrider Foundation Maroc y a pour sa part mené des séances de sensibilisation sur le thème de la protection du littoral au cours desquelles les enfants ont découvert la notion de littoral. Les intervenants SFM ont également détaillé aux participants les sources des déchets, de la pollution marine, la durée de vie des déchets ou encore les éco-gestes à adopter pour protéger l’environnement. En parallèle des séances de sensibilisation, les enfants ont appris en s’amusant grâce un jeu ludique « le pollueur », qui leur a permis de mieux comprendre la problématique de la pollution sur le littoral et les plages ainsi que les conséquences de cette pollution.

Forum de la mer 2017

Pendant 3 jours, l’équipe pédagogique de Surfrider a pu sensibiliser près de 500 enfants ! Cette année SFM a constaté que les enfants sont de plus en plus sensibilisés à la question de l’environnement.

Merci aux organisateurs du Forum de la Mer d’El Jadida. Merci à tous les volontaires qui étaient présents sur l’Archipel des Enfants.
Et enfin, merci à tous les visiteurs curieux qui sont venus nous poser des questions et ouvrir d’intéressants débats !

 

Surfrider Maroc est présente sur le Salon Halieutis 2017

La capitale du Souss a accueilli la 4éme édition le Salon Halieutis. Le Salon dédié aux différents métiers de la pêche maritime, de l’aquaculture et de la valorisation des produits de la mer s’est tenu du 15 au 19 février 2017 à Agadir. Le thème de cette année était «Le secteur halieutique : un enjeu de développement durable». Durant les 5 jours de cet évènement, différentes activités ont eu lieu (expositions, rencontres, conférences et ateliers) pour mettre en valeur les produits halieutiques. Dès les premiers jours, plusieurs Conventions de partenariats portant sur la promotion et le développement de l’aquaculture, la coopération internationale et nationale en matière d’infrastructures, et d’hygiène et de sécurité alimentaire ont été signées au salon Halieutis.

SALON HALEUTIS

 Surfrider Foundation Maroc a eu l’opportunité de participer à cette 4éme édition du Salon Haleutis grâce à son partenaire Agadir Halipôle (AHP). Pôle de compétitivité de Souss Massa pour la pêche et l’industrie de transformation des produits de la mer, l’AHP fédère des entreprises et des instituts de recherche et de formation pour faciliter l’émergence des projets collaboratifs. Leur travail touche à toutes les innovations qui visent la valorisation des produits aquatiques. Surfrider Foundation Maroc a pu se présenter et promouvoir son récent projet Agadir Port Bleu auprès de  différents exposants (administrations, entreprises, centres de recherches et agents portuaires). Le but du projet « Agadir Port Bleu » est d’attirer l’attention des acteurs du port et de les encourager à adopter des gestes éco-citoyens, ainsi que d’encourager une dynamique sociale. Les grands axes de ce projet qui aura lieu au port d’Agadir sont la sensibilisation, le ramassage des déchets et l’amélioration de la gestion des déchets. Les volets principaux de ce projet sont :

  1. Le volet environnemental : adoption des écogestes, prévention des pollutions et protection de l’écosystème, etc.
  2. Le volet économique : diminution du nombre de réparations du matériel de pêche, gain de temps, valorisation du port d’Agadir, etc
  3. Le volet social : amélioration des conditions de travail des chiffonniers, etc.

index

 SFM a besoin de trouver des partenaires pour mettre en place ce projet afin d’améliorer l’état des ports et de lutter contre la pollution dans nos océans. Si les résultats correspondent aux attentes de ce projet, SFM à l’ambition de reproduire le projet à plus grande échelle afin qu’il implique un plus grand nombre d’acteur d’Agadir, voire de le reproduire dans d’autres ports du Royaume.

Surfrider Foundation Maroc félicite son partenaire Agadir Haliopôle Cluster, pour le prix d’innovation qu’il a remporté lors de cette édition.