Initiatives Océanes Juin 2017: Lycée Français d’Agadir & SFM

Pendant le mois de juin, le Lycée Français d’Agadir en partenariat avec Surfrider Foundation Maroc a organisé trois Initiatives Océanes. Les deux premières ont été effectuées à l’embouchure d’Oued Souss située au sud d’Agadir, au bord du parc National du Souss Massa. Elles se sont déroulées le jeudi 8, jour de la journée mondiale de l’Océan et le lundi 19 juin.
initiative océane
Les Initiatives Océanes, rappelons-le, sont des événements dédiés à la protection de notre littoral, de nos lacs et de nos oueds. Elles peuvent prendre différentes formes, mais s’articulent autour d’un nettoyage collectif de la plage et d’animations pédagogiques autour des thèmes de l’eau et des déchets. Ces opérations ont pour objectif de sensibiliser les scolaires et le grand public à la fragilité du milieu littoral. Il s’agit de susciter une prise de conscience environnementale, lors d’une journée conviviale.

Cette sortie pédagogique a permis aux enfants et aux participants de découvrir la zone humide d’Oued Souss. Avant le lancement du nettoyage de l’embouchure, l’équipe de Surfrider Foundation Maroc a fourni des explications sur les lieux, montrant notamment qu’il s’agit d’un endroit fragile, riche en biodiversité mais confrontée à de graves problèmes de pollution.

L’objectif de ces animations est de sensibiliser les élèves à la problématique de la pollution, notamment sur les déchets jetés dans les terres qui finissent dans l’océan (c’est le cas aussi pour l’embouchure de l’Oued Souss). Il s’agit aussi de les inciter à protéger l’environnement et les ressources naturelles.
initiative océane

L’administration du Lycée Français d’Agadir avait déjà montré son engagement en faveur de l’environnement puisque SFM était déjà venue au sein de l’établissement y mener des séances de sensibilisation auprès des élèves. Ces derniers étant maintenant bien informés sur les sujets de l’environnement, notamment l’environnement littoral et marin.

Ces deux actions ont rassemblé près de 200 élèves, accompagnés de leurs professeurs et de parents d’élèves. Au total, ce sont près de 120 sacs de déchets qui ont été remplis ! Les élèves se sont montrés enthousiastes et motivés pour garder propre leur région.

initiative océane

  La troisième Initiative Océane a été menée avec une centaine d’élèves sur la plage d’Anza le 21 juin, une centaine d’élèves étaient présents ce jour-là. La quantité de déchets ramassée a été bien moins importante car les participants ont trouvé une plage très propre et cela grâce à la conscience des habitants d’Anza qui protègent leur littoral et aussi et surtout grâce aux efforts considérables des associations locales !

initiative océane

L’équipe Surfrider Maroc tient à remercier tous les élèves, l’équipe pédagogique du Lycée Français d’Agadir et  tous les bénévoles qui étaient présents pour aider et protéger le littoral et les richesses naturelles.

La COP22 est terminée, restons engagés pour notre planète.

La société marocaine a connu l’année dernière un véritable changement sur les questions environnementales. L’année 2016 aura été l’occasion de s’informer et d’apprendre beaucoup sur les thèmes environnementaux (climat,océan, littoral, forêt, protection des ressources naturelles, pollution, loi d’interdiction du plastique, etc.). Cette forte sensibilisation est le résultat de l’organisation par le Maroc de la COP22 qui s’est déroulée en novembre 2016 à Marrakech.

Les médias de masse (les chaînes, les radios) et les réseaux sociaux ont joué un rôle très important dans le changement sociétal et comportemental des citoyens marocains lors de la mobilisation à la COP22. La sensibilisation s’est fait grâce aux campagnes de communication (vidéos, spots publicitaires) qui avaient pour but d’inciter les citoyens à protéger l’environnement et à adopter les bons éco-gestes.

 

Surfrider Foundation Maroc, qui travaille dans le domaine de la protection de l’environnement littoral et dans le développement durable depuis 6 ans, confirme ce bouleversement dans la prise de conscience écologique au Maroc. Elle a mesuré cela pendant l’Opération « Coca Cola J’aime ma plage 2016 ». En effet, lors de cette opération visant à sensibiliser les estivants et à nettoyer les côtes de la région d’Agadir, SFM a constaté que les estivants étaient de plus en plus conscients de l’importance de garder un leurs plages propres. Désormais, les poubelles installées sont utilisées et les usagers de la plage ramassent leurs déchets. Auparavant, ce comportement était rare et mal vu. La COP22 aura permis de rendre ces comportements habituels.

Malheureusement, la COP22 est terminée et le sujet de l’écologie n’est plus évoqué par les médias au Maroc. Est-ce possible de penser que les 33 millions de marocains ont tous été ciblés et sensibilisés en si peu de temps ?

Pourquoi le thème de l’environnement n’est-il pas davantage mis en avant par les médias marocains ?

Ne serait-il pas important de continuer les campagnes de sensibilisation auprès du public marocain afin que la nouvelle génération grandisse avec cette sensibilité environnementale ?

Les médias jouent un rôle très important dans la diffusion des messages de sensibilisation au quotidien. D’autant plus que le citoyen marocain est prêt à changer sa façon de vivre et à devenir un eco-citoyen. Toutefois, il faut l’y encourager et l’aider, c’est là le rôle des organisation environnementales : l’accompagner, l’informer et le former.

Tous ensemble, soyons solidaires pour préserver notre planète

        .