Problématique des déchets dans la région de Tamri

Dans le cadre de ses objectifs de protection et de mise en valeur du littoral, Surfrider Foundation Maroc a organisé samedi 28 janvier 2017 un grand nettoyage sur les plages d’Imi Ouaddar et Aghroud. L’organisation de cette initiative Océane s’est faite en réponse aux réclamations des habitants du village d’Aghroud qui se plaignent de la quantité énorme de déchets qui se trouvent sur les plages de la région de Tamri.

Pendant le projet « Imi Ouaddar zéro déchet » en 2014, cette problématique des déchets avait déjà été évoquée, la région de Tamri souffrant énormément des décharges sauvages… Les conséquences sont désastreuses puisque les déchets de tous les villages de la commune de Tamri déversés dans les oueds finissent dans l’Océan.

photoss

À ce jour, aucune solution n’avait été proposée pour lutter contre cette catastrophe. Pour résoudre le problème, la réalisation d’un centre intercommunal (Tamri, Aourir et Taghazout) de tri et de transfert est bien prévue dans le Plan directeur préfectoral de gestion des déchets ménagers et assimilés des préfectures d’Agadir Ida Outanane. Toutefois, cette solution n’est pour le moment qu’en phase d’étude. Pour éviter davantage de dégradation, Surfrider Foundation Maroc propose donc à la Wilaya d’Agadir de permettre à la commune de Tamri de décharger provisoirement à la grande décharge autorisée d’Agadir.

Lors de l’initiative Océane du 28 janvier, l’association Surfrider Foundation Maroc a choisi de se rassembler devant la coopérative des pêcheurs du village d’Imi Ouaddar. Cet endroit a été choisi symboliquement par l’association Surfrider Foundation Maroc au vu de l’activité principale de cette collectivité : la pêche.

La plupart des Gadiris préfèrent acheter des poissons dans ce marché, cependant il y reste beaucoup d’efforts à faire en terme de propreté des lieux (beaucoup de morceaux de fil et de filets de pêche se retrouvent sur la plage…). Les pêcheurs doivent prendre conscience que cela a aussi des conséquences sur la qualité des produits de la pêche. À cet occasion SFM lance un appel aux acteurs locaux et à l’office nationale de la pêche de contrôler davantage le point de débarquement du poisson d’Imi Ouaddar.

خخخ

L’initiative Océane s’est déroulée dans une bonne ambiance. Les participants étaient nombreux (élèves, familles, enfants, jeunes, associations…) pour soutenir l’action de nettoyage de la plage. Le mystérieux SUPER COP a créé la surprise en s’invitant en tenue de super man de l’environnement. Les regards de tout le monde se sont tournés vers ce personnage qui se bat depuis longtemps pour la préservation de la planète et qui soutient toutes les actions de préservation de l’environnement.

L’équipe de Surfrider Foundation Maroc a sensibilisé les participants sur les problématiques citées ci-dessous (les déchets aquatique et la problématique de décharges sauvages). Elle a également insisté sur l’importance de la prise de conscience des citoyens envers la préservation de l’environnement littoral. Parce que la pollution aquatique ne se termine jamais et que le nettoyage ne sera jamais une solution si les gens ne sont pas sensibilisés en amont.

Le nettoyage a duré deux heures et la quantité de déchets collectés est importante, environ deux tonnes !

Le bon déroulement de l’évènement a été possible grâce à la contribution de tous les participants qui étaient venus volontairement pour aider à la propreté de nos plages.

Un grand bravo et merci à tous !

Surfrider Foundation Maroc tient à remercier tous les bénévoles, le collège Albohtouri(professeurs & élèves), Mr Super Cop, l’association Aljiser, l’association Surf Aghroud, la commune rurale de Taghazout qui a mis son camion de collecte des déchets à notre disposition.

Merci à nos différents partenaires de nous avoir suivis sur ces manifestations.

« pensez à adopter des gestes simples qui préserveront notre littoral de la pollution qui tue petit à petit notre patrimoine marin »

Exprimez vous!

*

*